Un projet d’urbanisme de la Ville de Chambly reconnu au niveau provincial

La Relève en urbanisme (RU) a dévoilé la cinquième édition de la compilation des projets novateurs en urbanisme. Forte du succès des éditions précédentes, la RU, un comité de l’Ordre des urbanistes du Québec, propose une sélection de sept projets novateurs à travers la province afin de promouvoir les bonnes pratiques et d’inspirer ses professionnels à innover dans le domaine. Un projet présenté par le Service de la planification et du développement du territoire de la Ville de Chambly a réussi à se classer dans cette prestigieuse compilation. Il s’agit du projet combinant l’agrandissement du parc industriel, la création d’une zone de conservation et l’aménagement d’un parc-nature.

Un urbanisme planifié et négocié

De 2016 à 2019, la Ville de Chambly a planifié la consolidation de son parc industriel avec l’objectif de valoriser des milieux naturels. Après plusieurs étapes de négociations, la Ville prévoit la création de 500 emplois et évalue qu’un montant de 1,8 million $ en taxes annuelles sera généré par la hausse des valeurs foncières du parc industriel. De plus, elle estime que la vente des lots rapportera un profit de 2 à 4 millions $.

En plus des zones humides conservées, ce projet permettra de pérenniser un boisé séparant les activités agricoles et industrielles. Cet espace vert mitoyen aux deux zones d’activités deviendra le plus grand parc de la municipalité. Afin de concrétiser cette vision, la Ville de Chambly s’est engagée à financer ce parc-nature de 47 hectares, le plus grand espace vert dans la municipalité, avec les taxes et profits du projet. À la suite d’un exercice de budget participatif citoyen, une enveloppe de 100 000 $ sera consacrée à une partie de la réalisation du parc-nature.

Pendant ces trois années de planification et de négociations, la Ville de Chambly a su réunir les facteurs de succès nécessaires pour concrétiser une vision ambitieuse : acquérir les terrains essentiels pour consolider son parc industriel tout en conservant des milieux humides à fort potentiel pour maintenir la biodiversité de son territoire et améliorer le cadre de vie de ses résidants avec un parc-nature.

« Nous sommes vraiment fiers que ce projet ait été retenu. Il pourra inspirer d’autres villes à trouver des solutions novatrices permettant de préserver des zones naturelles et créer des infrastructures écologiques. Je félicite tous ceux qui ont travaillé sur ce dossier. Leurs initiatives démontrent la qualité de notre expertise municipale», souligne la mairesse de la Ville de Chambly, madame Alexandra Labbé.