PROVINCE DE QUÉBEC
VILLE DE CHAMBLY

AVIS PUBLIC
RÉSUMÉ DU PLAN D’URBANISME

RÈGLEMENT NUMÉRO 2020-1430 DU PLAN D’URBANISME DE LA VILLE DE CHAMBLY

 AVIS PUBLIC est par les présentes donné que lors d’une séance ordinaire tenue le 10 mars 2020, le conseil municipal de la Ville de Chambly a adopté le règlement 2020-1430 du plan d’urbanisme de la Ville de Chambly.

 Ce règlement est entré en vigueur le 22 juillet 2020, soit à la date de délivrance du certificat de conformité par la Municipalité régionale de comté de La Vallée-du-Richelieu. Vous trouverez ci-dessous, conformément à l’article 110.3 de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, un résumé du règlement relatif au plan d’urbanisme de la Ville de Chambly.

Résumé du règlement

1.1         CONTEXTE ACTUEL DE PLANIFICATION

La révision du plan d’urbanisme s’inscrit dans un nouveau cadre de référence en matière d’aménagement et de planification du territoire de la grande région de Montréal. En effet, l’entrée en vigueur du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) le 12 mars 2012 vient désormais teinter l’ensemble des outils de planification de la région métropolitaine, aussi bien régionaux que locaux. Les orientations du PMAD en matière d’aménagement visent principalement à optimiser l’utilisation de l’espace, en privilégiant la densification et le redéveloppement du territoire urbain plutôt que son expansion. Cette densification est particulièrement privilégiée aux abords des infrastructures de transport collectif, avec la création de quartiers de type transit-oriented development (TOD). Pour ce faire, le PMAD introduit des seuils minimaux de densité, à l’échelle régionale, que devront respecter les nouveaux développements résidentiels. Le PMAD se positionne également en faveur du transport collectif et, plus généralement, des modes de transports alternatifs à l’auto-solo. Enfin, la protection et la mise en valeur des milieux naturels d’intérêt, des paysages et du patrimoine bâti figurent également parmi les objectifs du PMAD.

L’entrée en vigueur le 20 novembre 2014, du règlement modifiant le Schéma d’aménagement révisé (SAR) de la MRC de La Vallée-du-Richelieu aux fins de concordance au PMAD de la CMM fait en sorte que la Ville de Chambly doit assurer la concordance de ses outils de gestion du territoire à ce nouveau cadre de planification. Le SAR intègre désormais les orientations et objectifs du PMAD en les précisant et les adaptant aux caractéristiques de son territoire. La Ville de Chambly se doit donc d’intégrer à ses outils de planification et de gestion du territoire ces nouvelles obligations.

1.2         L’ÉNONCÉ DE VISION

En 2035, Chambly a renforcé son caractère distinctif en mettant en valeur son patrimoine bâti, ses ensembles villageois et ses paysages riverains. La ville est une destination récréotouristique reconnue pour ses attraits patrimoniaux, ses activités nautiques et de cyclotourisme ainsi que ses nombreux festivals et activités culturelles. C’est également une destination gourmande, avec un centre-ville proposant une véritable expérience centrée autour de la gastronomie et des microbrasseries.

L’intersection des autoroutes 10 et 35 constitue un carrefour stratégique faisant de Chambly une porte d’entrée majeure de la CMM. Le transport collectif est de plus en plus populaire auprès des résidants, mais l’urbanisation croissante des villes voisines a aggravé les problèmes de congestion routière et le stationnement incitatif est saturé. Chambly redouble donc d’ardeur afin d’obtenir le prolongement du Réseau électrique métropolitain (REM) jusqu’à son territoire et devenir un grand pôle de transport collectif métropolitain. Parallèlement, les résidants ont adopté les modes actifs pour un grand nombre de leurs déplacements locaux grâce à des aménagements confortables, efficaces et sécuritaires.

Le périmètre urbain étant entièrement développé depuis plusieurs années, certains secteurs désuets ou sous- utilisés sont redéveloppés. Ainsi, malgré une demande soutenue et une densification du territoire, la croissance de la population a ralenti en raison de ces contraintes. Le boulevard De Périgny se distingue par une offre commerciale abondante et diversifiée, tandis que son paysage s’est grandement amélioré grâce à des aménagements de qualité et à échelle humaine.

Chambly se distingue également par la grande qualité de ses projets d’aménagement et de constructions qui s’inspirent de principes d’urbanisme novateurs. La Ville est devenue un véritable chef de file en matière d’urbanisme et est reconnue comme une ville audacieuse offrant une grande qualité de vie à ses citoyens. Les constructions et les aménagements intègrent désormais les meilleures pratiques en termes de développement durable, réduisant ainsi l’empreinte écologique de la ville.

1.3         ORIENTATIONS

Cinq grandes orientations ont été définies en lien avec l’énoncé de vision et le portrait du territoire :

  1. Renforcer le caractère distinctif de la ville en misant sur ses éléments identitaires ;
  2. Faire de Chambly un pôle économique dynamique et reconnu à l’échelle métropolitaine ;
  3. Planifier Chambly comme principal point d’accès intermodal de mobilité à l’échelle régionale et métropolitaine ;
  4. Offrir des milieux de vie de grande qualité ;
  5. Réduire l’empreinte écologique de la ville et offrir un environnement sain et sécuritaire.
1.4         CONCEPT D’ORGANISATION SPATIALE

Le concept d’organisation spatiale illustre les orientations d’aménagement énoncées dans la section précédente. L’objectif du concept d’organisation spatiale est d’illustrer sur un même plan les orientations d’aménagement et principaux secteurs d’intervention pour les 20 prochaines années qui feront de Chambly une véritable collectivité durable, dynamique, attractive et distinctive.

1.5          LES AIRES DE PAYSAGE ET LES PLANS DIRECTEURS  D’AMÉNAGEMENT

Les aires de paysage relèvent de l’analyse séquentielle des paysages dominants de Chambly. Il s’agit d’une relecture du territoire municipal sous un angle architectural et paysager et d’une méthode d’analyse innovante et unique qui repose sur la définition du caractère architectural et identitaire d’une localité. Plus spécifiquement, les aires de paysages sont découpées en fonction des composantes du milieu naturel, des caractéristiques architecturales des bâtiments et en fonction de la morphologie du territoire. L’approche innove en remplaçant la méthodologie conventionnelle basée sur la ségrégation des usages qui a longtemps encouragé une culture dépendante à l’automobile, l’étalement urbain, la détérioration des quartiers historiques, et la négligence de la sécurité des piétons.

C’est ainsi que les grandes affectations du territoire s’arrimeront aux différents paysages que l’on retrouve à Chambly, et sur lesquelles sera basée la réglementation d’urbanisme.

Le territoire de la ville a ainsi été divisé en 17 aires de paysage. De ce nombre, dix correspondent à des secteurs dotés de caractéristiques visuelles et physiques communes, et sont disséminés à travers la ville.

  • Naturelle (P1)
  • Agricole (P2)
  • Industrielle (P3)
  • Périurbaine de faible densité (P4-A)
  • Périurbaine de moyenne densité (P4-B)
  • Périurbaine forte densité (P4-C)
  • Périurbaine récréative (P4-D) (ancien golf de Chambly)
  • Périvillageoise (P5)
  • Villageoise (P6)
  • Centre-ville et secteur récréotouristique (P7)

Les sept autres aires de paysage se distinguent de celles énoncées précédemment en raison de leur singularité. Ces dernières possèdent des caractéristiques paysagères uniques à l’échelle de la ville, et méritent à ce titre une attention particulière en matière de planification. Chacune d’entre elles est donc identifiée comme un Plan directeur d’aménagement (PDA).

  • PDA Bourgogne Ouest
  • PDA Boulevard De Périgny
  • PDA du Canal
  • PDA du TOD centre
  • PDA Secteur Simard
  • PDA Chambly Le Bourg
  • PDA Agricole Industriel

Prenez avis que ce règlement est disponible pour consultation à mon bureau de la mairie situé au 1, place de la Mairie, à Chambly, durant les heures normales d’ouverture ainsi que sur le site internet de la Ville de Chambly à l’adresse suivante : https://www.ville.chambly.qc.ca/.

Donné à Chambly, ce 12 août 2020.

Me Catherine Nadeau
Greffière adjointe