Odeurs liées aux étangs aérés : la Ville de Chambly continue à prendre action

Dans le cadre de la problématique des odeurs provenant des étangs aérés, la Ville de Chambly réitère les étapes et les actions qui sont entreprises, afin de mettre un terme à la situation et implanter des solutions durables, contribuant à un environnement agréable pour les citoyens.

Actions entreprises
La municipalité traite le sulfure d’hydrogène (H2S), à qui l’on attribue cette odeur connue « d’œufs pourris », en amont des conduites d’eaux usées menant à la station d’épuration. Ce procédé s’avère être efficace et permet d’abaisser considérablement la concentration de H2S. L’utilisation du traitement fait en sorte que les odeurs ne se propagent pas aussi loin, affectant moins de résidants. Cependant, ce processus a ses limites; voilà pourquoi l’on constate que les odeurs perdurent dans une zone de quelque 100 mètres au nord des étangs. Pour contrer ce problème, la municipalité utilise simultanément des huiles essentielles conçues à cet effet, appliquées avant les périodes de canicule. Cependant, bien que le résultat de cette combinaison soit positif, certaines odeurs perdurent.

De plus, la Ville a attribué un contrat à la firme CGEI, relatif à la réduction du volume des boues des étangs aérés, par le biais de digestion microbiologique in situ. L’expérience démontre bien que cette action permet de réduire les odeurs.

Les odeurs résiduelles ne sont pas dues à la présence de H2S, puisqu’il est traité, mais plutôt au manque d’oxygénation dans le bassin no 1 des étangs aérés. L’oxygène constitue un facteur clé dans le traitement des eaux usées. C’est pourquoi la Ville a initié l’an dernier, le processus de réfection complète du système d’aération des étangs. Pour ce faire, une firme d’ingénierie sera mandatée pour réaliser les plans et devis, afin d’octroyer un contrat d’un an, lors de l’assemblée du conseil du 6 juillet 2021.

Par ailleurs, un projet sera déposé au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, afin de procéder à une refonte complète de la station d’épuration des eaux, qui pourrait voir le jour vers la fin de l’été 2023.

La Ville de Chambly réitère sa volonté à déployer tous les efforts nécessaires pour régler ce dossier, dans les règles de l’art et dans le respect de la population, qu’elle gardera informée.

Information : Service du génie, 450 658-8788