La Ville de Chambly enregistre un surplus de 7,7 M $ en 2020

La Ville de Chambly termine l’exercice financier 2020 en enregistrant un excédent des revenus sur les dépenses de 7 700 832 $, découlant d’un marché de la revente immobilière très actif, de même qu’un ralentissement des dépenses et des projets lié au contexte pandémique. Aussi, la firme Deloitte a émis un rapport d’audit sans réserve.

D’une part, les revenus de fonctionnement ont dépassé les prévisions de 4,4 M $, principalement pour les raisons suivantes :

  • le marché très actif de la revente d’immeubles, à des valeurs plus élevées que l’évaluation municipale, a généré des droits de mutation immobilière supplémentaires de près de 850 000 $;
  • le maintien des activités de la cour municipale pendant la pandémie a permis de dégager des revenus supplémentaires de 260 000 $;
  • le gouvernement du Québec a confirmé une subvention spéciale de 2,7 M $ visant à compenser les pertes de revenus et les dépenses en lien avec la COVID-19;
  • les efforts des citoyens pour la collecte des matières recyclables et organiques ont généré plus de 250 000 $ en redevances gouvernementales;
  • un solde de 340 000 $ provenant principalement de la vente de terrains.

Par ailleurs, les dépenses de fonctionnement ont connu une baisse de 3,3 M $ par rapport aux prévisions, pour différentes raisons, notamment :

  • la non-réalisation de projets, l’annulation d’activités de loisirs et culture, de même que la réduction d’autres dépenses, d’une valeur de près de 2 M $, en lien avec le contexte pandémique;
  • le remboursement d’un trop-payé à l’Autorité régionale de transport métropolitain pour l’année 2018;
  • une économie des dépenses dans les activités de traitement et distribution de l’eau potable et l’affectation de cette économie dans une réserve pour investissements futurs à l’usine de filtration;
  • la réduction du service de la dette, grâce à des remboursements anticipés d’emprunt et des taux d’intérêt très bas.

Au chapitre des investissements, des dépenses de 4,7 M $ se résument ainsi :

  • réfection des infrastructures de rues, d’aqueduc et d’égout (1,7 M $);
  • parcs, terrains de jeux et espaces verts (1 M $);
  • plan de remplacement des véhicules, acquisition de machinerie, d’outillage et d’équipements (1,2 M $);
  • bâtiments administratifs et communautaires, terrains (800 000 $).

Il est à noter que les investissements liés à la réfection des infrastructures de rues s’accéléreront à compter de 2021, grâce à l’importante contribution financière des gouvernements du Canada et du Québec.

Le Service des finances de la Ville de Chambly produit périodiquement des analyses comparatives de la situation financière avec des villes de taille semblable. En général, il en ressort des revenus de taxes et de dépenses par personne, de même qu’un service de dette et un endettement inférieurs à la moyenne. Toutefois, les surplus accumulés représentent près du double de la moyenne et constituent un levier financier important, dans un contexte de rattrapage des investissements dans les infrastructures et les actifs municipaux.

Subvention spéciale COVID-19

En octobre 2020, le gouvernement du Québec a annoncé une aide financière de 800 M $ à l’ensemble des municipalités, dans le but d’atténuer les impacts de la pandémie sur les finances municipales. Cette aide vise à compenser l’ensemble des pertes de revenus affectés par cette situation, de même que les dépenses dédiées aux mesures sanitaires, l’adaptation de différents services et d’aide offerte aux organismes. Ainsi, l’aide confirmée à la Ville de Chambly de 2,7 M $ peut être dépensée en 2020 et en 2021, alors que la reddition de compte est dirigée vers les citoyens et non le gouvernement.

En 2020, les dépenses comptabilisées à même l’aide financière spéciale COVID-19 se résument ainsi :

·        Rémunération du personnel et paiements spéciaux 500 000 $
·        Location de portables et remplacement d’ordinateurs 55 000 $
·        Aide aux organismes : CCIBC (8 000 $), Aux Sources du Bassin de Chambly (8 000 $), L’Entraide Plus (8 000 $), Journal de Chambly (10 650 $), autres (1 850 $) 36 500 $
·        Produits sanitaires, affichage et désinfection des bâtiments 122 500 $
·        Perte de revenus : camps de jour (350 000 $) et autres activités sportives et culturelles (35 000 $) 385 000 $
·        Congé d’intérêt et de pénalité sur les taxes (24 mars au 30 juin 2020) 70 000 $
1 169 000 $

« Pour l’année 2021, les mêmes sources de revenus seront compensées par la subvention du gouvernement du Québec, selon les besoins liés à la COVID-19. Nous avons spécialement réservé un montant de 300 000 $, afin d’investir dans la relance de l’économie locale et soutenir les gens d’affaires durement touchés par la pandémie », explique la mairesse de la Ville de Chambly, madame Alexandra Labbé. « Nous sommes à l’écoute de nos citoyens et les consultons sous différentes formes, dans le but d’évaluer leurs besoins, de connaître leurs attentes et d’identifier les priorités, pour mettre de l’avant des projets structurants qui bonifieront leur qualité de vie », conclut-elle.