Maladie de Lyme en Montérégie : des précautions à prendre

 

Avec la saison estivale qui bat son plein et les nombreuses activités extérieures disponibles, la Ville de Chambly tient à rappeler à ses citoyens la présence de tiques partout en Montérégie, l’une des régions les plus touchées par la maladie de Lyme.

Selon la Santé publique, les risques de piqûre sont plus élevés particulièrement dans les :

  • boisés, forêts, sous-bois, arbustes et broussailles;
  • herbes hautes, terrains non entretenus;
  • jardins à proximité de boisés, d’arbustes, de broussailles ou de hautes herbes.

Heureusement, l’adoption de mesures préventives simples diminue le risque d’être piqué ou de développer la maladie.

Avant et pendant l’activité

L’objectif est de limiter les contacts directs avec les tiques. Il est donc recommandé de :

  • Porter des vêtements qui couvrent la peau.
  • Appliquer du chasse-moustiques contenant du DEET (de 20 à 30 %) ou de l’icaridine (de 10 % à 20 %) en respectant les consignes du fabricant. Les chasse-moustiques contenant d’autres ingrédients sont peu efficaces pour éloigner les tiques.
  • Rester dans les sentiers aménagés et éviter les contacts avec la végétation.

Après l’activité ou en fin de journée

Comme le risque de développer la maladie de Lyme augmente lorsqu’une tique reste accrochée plus de 24 heures, il est souhaitable de la retirer rapidement advenant une piqûre.

Attention : la piqûre de tique n’est pas douloureuse. Peut-être avez-vous été piqué à votre insu?

  • Examiner minutieusement tout son corps.
  • Examiner le corps des enfants.
  • Examiner les animaux de compagnie.
  • Retirer les tiques visibles le plus rapidement possible.
  • Prendre une douche ou un bain (ou baignade).
  • Changer de vêtements.
  • Laver les vêtements ou les placer dans la sécheuse ou au soleil.
  • Même si vous n’avez pas trouvé de tique, surveillez l’apparition d’une rougeur sur la peau ou de fièvre dans les 30 jours ou d’autres symptômes inhabituels au courant de l’année suivante.
  • Consultez un médecin si vous avez des symptômes.

Pour plus d’information ou pour consulter une carte interactive du risque d’exposition aux tiques : www.maladiedelymemonteregie.com.

(Source : Portail Santé Montérégie)