Sapin de Noël : Le Service d’incendie incite à la prudence

À l’approche du temps des Fêtes, le Service d’incendie de la Ville incite les citoyens qui décorent leur maison à demeurer vigilants par rapport aux risques d’incendie que représente l’arbre de Noël.

Voici quelques conseils à respecter, afin de célébrer le temps des Fêtes avec un sapin de Noël de façon sécuritaire :

  • Installer l’arbre à plus de 1 mètre de toute source de chaleur (plinthe électrique, chaufferette, foyer, chandelle, etc.).
  • Choisir un emplacement éloigné des portes extérieures et des escaliers, pour ne pas gêner l’évacuation en cas d’incendie.
  • Éteindre les lumières décoratives au coucher, ou si l’on quitte la maison. Au besoin, utiliser une minuterie.

Rappelons que le sapin naturel est plus à risque de s’enflammer que la version artificielle, surtout s’il est sec. Si les épines tombent lorsqu’on passe sa main sur celles-ci, c’est signe que l’arbre est sec. Avec cela en tête, si l’on opte malgré tout pour un sapin naturel, il importe de :

  • choisir un arbre fraîchement coupé;
  • placer l’arbre dans un récipient d’eau qu’on remplira tous les jours;
  • s’abstenir d’allumer les lumières lorsque l’arbre devient sec.

Voyez tous les aspects du temps des Fêtes d’un œil plus sécuritaire avec cette affiche de conseils de prévention incendie du Gouvernement du Québec. Le sapin n’est qu’un parmi plusieurs risques qui méritent notre attention pendant les festivités hivernales.