Animaux

La Ville de Chambly a modifié son règlement sur les animaux domestiques en mars 2021, et ce, afin d’encadrer adéquatement la gestion animalière sur son territoire. Ceci, dans le but d’améliorer notre façon de vivre avec nos animaux de compagnie, en prenant soin de couvrir tous les aspects assurant le bien-être des animaux domestiques et ainsi prévenir la maltraitance, l’errance, la surpopulation et la propagation de maladies.

Lorsqu’on croise un animal de la faune en détresse, blessé ou malade, qui a de la difficulté à se déplacer ou simplement un animal mort, il importe de communiquer avec la SPCA Roussillon afin qu’un patrouilleur lui porte secours ou qu’il le récupère.

Si on le croit orphelin, il faut attendre avant d’intervenir et le surveiller de loin, au cas où sa mère serait dans le coin. S’il semble bel et bien abandonné, on le signale à la SPCA Roussillon.

Pour les animaux en parfaite santé, pas besoin d’intervenir ! La cohabitation est la meilleure solution pour préserver la biodiversité et la richesse de notre environnement.

Si l’animal constitue une nuisance, quelques astuces d’effarouchement respectueuses du bien-être animal peuvent être utiles : spcaroussillon.com/la-faune/.

SPCA Roussillon : 450 638-9698, info@spcaroussillon.com

La Ville de Chambly  a conclu une entente, pour la gestion animalière, les opérations de la fourrière municipale et le contrôle animalier, avec la SPCA Roussillon, située au 80, rue Goodfellow, Delson (Qc)  J5B 1V4.

Il est possible de les joindre au 450 638-9698 et obtenir plus d’information sur le site www.spcaroussillon.com.

Pour les urgences de la fin de semaine, comme par exemple un animal mort, vous pouvez joindre la Régie de police en composant le 450 658-6655.

Le règlement 2020-1446 de la Ville de Chambly, concernant les animaux, règlemente plusieurs aspects, notamment

  • la licence et l’inscription au registre animal,
  • la garde des animaux,
  • les animaux dangereux et potentiellement dangereux,
  • la stérilisation et le micropuçage,
  • la présence d’un animal dans un endroit public, de même que le matériel requis pour le retenir,
  • la disposition des excréments,
  • les nuisances,
  • les modalités d’exercices des pouvoirs par la Ville,
  • etc.

Consulter le règlement 2020-1446

Ramasser les besoins de son chien : l’affaire est dans le sac !

Les propriétaires de chiens sont tenus de ramasser les excréments de leur animal, afin de maintenir un environnement propre et harmonieux pour tous et respecter la réglementation municipale en vigueur. Pour ce faire, ils doivent se prémunir des éléments essentiels pour ramasser les matières fécales de leur animal , et ce, tant sur le trottoir, dans les espaces publics que sur les terrains privés.

Selon l’article 17 du règlement 2020-1446 concernant les animaux, il est clairement indiqué que « le gardien d’un animal doit enlever immédiatement les excréments produits par cet animal sur une propriété privée ou publique et en disposer de manière hygiénique. À cette fin, le gardien doit être muni en tout temps d’un sac de plastique ou de tout autre équipement analogue permettant d’en effectuer le ramassage de manière adéquate ». Il est à noter que des amendes peuvent être imposées par la municipalité.

Ainsi, pour une question de gros bon sens, de respect, de fierté, de propreté et d’hygiène, il importe de se prémunir des articles nécessaires, afin de recueillir les besoins de son animal, par respect pour les voisins, pour les enfants, pour les citoyens et les visiteurs.

La toux du chenil est caractérisée par la présence de symptômes respiratoires aigus et gênants pour les chiens. Cette maladie apparaît de façon soudaine. Ses principaux symptômes :

  • toux rauque, sèche et persistante
  • crises récurrentes pouvant engendrer des régurgitations
  • éternuements
  • difficultés respiratoires
  • fatigue
  • écoulement nasal
  • etc.

Ceux-ci peuvent durer de quelques jours à quelques semaines et peuvent avoir des conséquences importantes chez l’animal.

La transmission de cette maladie très contagieuse se fait de façon directe ou indirecte, notamment par le contact direct entre les nez des chiens ou avec les aérosols contaminés (émis lorsqu’il y a des éternuements et de la toux). La toux du chenil est constatée principalement chez les chiens ayant côtoyé d’autres chiens, particulièrement dans les élevages, les refuges, les pensions et les parcs canins. Aussi, il importe que les chiens malades et contagieux soient isolés, pour minimiser les risques de propagation.

Par ailleurs, il importe de préciser que les chiens ayant été vaccinés pour cette maladie sont quand même susceptibles de l’attraper.

Pour plus d’informations sur le sujet, les propriétaires de chiens sont invités à s’adresser à leur médecin vétérinaire.

IMPORTANT : Les propriétaires de chiens doivent s’abstenir de fréquenter les parcs canins municipaux  avec leur animal, si ce dernier présente des symptômes de la toux du chenil. S’il advient que votre chien soit diagnostiqué avec cette maladie par un vétérinaire, à la suite de sa visite au parc canin, il importe de communiquer cette information au Service d’incendie de la Ville de Chambly dès que possible, au 450 658-0662, afin que la municipalité puisse procéder à un affichage, afin de limiter la propagation.