Végétalisation et protection des berges

Rôles et importance des bandes riveraines

Fonctions écologiques

La végétalisation des bandes riveraines est un élément important au maintien et à l’amélioration de la qualité de l’eau. Une bande riveraine adéquate permet de :

  • Filtrer l’eau de ruissellement et limiter la contamination de l’eau
  • Retenir les nutriments et éviter l’eutrophisation prématurée des cours d’eau
  • Stabiliser le sol, limiter son érosion et diminuer la turbidité de l’eau
  • Absorber le surplus d’eau lors de précipitations et limiter les inondations

Dans un milieu naturel, seulement 10 % de l’eau des précipitations ruisselle en surface. Ce chiffre se situe cependant à 75 % pour les milieux urbanisés. Pour cette raison, il est important de maintenir une bande riveraine bien végétalisée pour filtrer adéquatement cette eau.

Fonctions socioéconomiques

Une bande riveraine végétalisée peut aussi avoir des impacts économiques positifs, tels que :

  • Augmenter la valeur immobilière d’un terrain grâce à son côté esthétique
  • Diminuer les coûts d’entretien de la rive, notamment en lien avec l’érosion de celle-ci
  • Limiter les dégâts lors d’inondations en contenant le surplus d’eau
  • Créer un habitat plus propice aux espèces fauniques, dont les poissons, favorisant ainsi la pêche sportive et le récréotourisme

Végétaliser une bande riveraine

Avant de végétaliser une bande riveraine, il faut connaître les caractéristiques du milieu : la présence ou non d’espèces envahissantes, les plantes déjà présentes, la pente, la position de la ligne des hautes eaux, le type de sol, l’érosion ou non des berges, etc. L’identification de ces particularités permet ensuite de déterminer les plantes les mieux adaptées au projet.

Lors du choix des végétaux, favorisez les plantes indigènes mieux adaptées au milieu ainsi que l’implantation de trois strates végétatives (arbres, arbustes et plantes herbacées). La présence d’une végétation indigène variée permet une meilleure stabilisation des rives et facilite l’entretien de l’aménagement.

Information supplémentaire et références pour le choix des végétaux : https://quebecvert.com/nos-publications.

Réglementation

Pour connaître les dispositions de la Ville à propos de la réalisation de travaux sur les rives, consultez le chapitre 13, section 3, du règlement de zonage.

Autres conseils pour les riverains

Toutes les actions réduisant le ruissellement de contaminants et de matières en suspension dans les cours d’eau environnants permettent de limiter leur contamination. Il est possible de :

  • Limiter l’utilisation d’engrais et éviter ceux contenant du phosphore
  • Fertiliser les plantes à même les racines
  • Limiter l’utilisation de pesticides
  • Éloigner les plates-bandes et potagers des rives
  • Réduire l’aire des surfaces imperméabilisées (ex. asphalte, pavé, etc.)
  • Récolter l’eau de pluie et l’utiliser pour arroser les plantes