Pelouse écologique

Conditions d’implantation

Ensoleillement

Avant d’installer une nouvelle pelouse, il faut prendre en considération les conditions d’ensoleillement. Généralement, le gazon nécessite entre 4 et 6 heures d’ensoleillement par jour. Les zones ombragées telles que le pied d’un grand arbre ne sont pas propices à la croissance de la pelouse et devraient être couvertes autrement.

Sol

Si le sol déjà existant est de bonne qualité, il peut être conservé tel quel. Un sol de qualité moyenne peut cependant nécessiter l’ajout au préalable de terre ou de compost alors qu’un sol de mauvaise qualité nécessite l’ajout d’une couche de 12 à 15 cm (après tassement) de terre végétale.

Entretien

Les premières semaines

Le sol doit être maintenu humide les 2 premières semaines. Pour ce faire, vous devez vous procurer un permis d’arrosage pour nouvelles pelouses auprès du Service de la planification et du développement du territoire.

La première tonte pourra être effectuée dès que le gazon atteindra 10 cm de hauteur.

À long terme

Au printemps, passez un râteau pour retirer les brins d’herbe jaunes et les feuilles mortes afin de faciliter le verdissement de la pelouse. Ce nettoyage printanier doit être exécuté sur un sol sec et non gelé ou détrempé. Ensemencez ensuite les zones dégarnies avec un mélange de graminées.

Lorsque le sol devient trop compact, il est important de l’aérer afin de faciliter l’infiltration de l’eau, de l’oxygène et des éléments nutritifs. Pour ce faire, passez un aérateur mécanique sur la pelouse humide à l’automne. Désagrégez ensuite les carottes de terre avec un râteau et laissez le tout au sol.

Pour améliorer la qualité du sol et augmenter la densité de la pelouse, vous pouvez aussi pratiquer le terreautage. Cette pratique consiste à ajouter une couche de moins de 1 cm de terreau sur la pelouse et de l’étendre à la base du gazon à l’aide d’un râteau après avoir aéré le terrain. Selon le type de sol, vous voudrez mélanger du compost avec une faible teneur en phosphore, de la terre à jardin et de la mousse de tourbe. Si votre pelouse le nécessite, vous pouvez aussi l’ensemencer après le terreautage.

Il est important de limiter la fertilisation. Pour enrichir votre sol, priorisez d’abord l’herbicyclage et le feuillicyclage. Cette technique remplit généralement 30 % des besoins en éléments nutritifs de la pelouse. L’ajout d’engrais naturels au sol est aussi une bonne façon de conserver un sol de qualité. Si le sol reste trop pauvre, calculez préalablement les besoins en fertilisants de votre pelouse afin de limiter le ruissellement des éléments nutritifs. Vous pouvez aussi utiliser l’outil suivant afin de vous aider.

Hauteurs idéales du gazon selon la saison :

Printemps (premières tontes)Fin printemps et durant l’étéPériodes de sécheresseAutomne
(dernières tontes)
5 cmEntre 8 et 10 cmÉvitez la tonte5 cm

Tondre votre pelouse à ces hauteurs augmente sa résistance à la sécheresse, à la chaleur et aux espèces envahissantes tout en favorisant le développement racinaire et en maintenant un taux d’humidité optimal.

Niveau arrosage, une pelouse ne nécessite qu’environ 2,5 cm d’eau par semaine. Ainsi, au Québec, 65 à 100% des besoins en eau sont comblés par les précipitations. Toutefois, si la pluie n’est pas suffisante pour combler ces besoins, il est possible d’arroser tout en suivant le règlement d’arrosage de la Ville. Pour favoriser le développement racinaire, il est conseillé d’arroser seulement une fois par semaine en profondeur lorsqu’il ne pleut pas suffisamment. Notez qu’il est interdit d’arroser votre pelouse lors de période d’interdiction d’arrosage. Le jaunissement est alors tout à fait normal : la pelouse entre en dormance et redeviendra verte dès le retour de la pluie.

Information : pelousedurable.com, http://www.arrosageeteconomiedeau.org/plantes/pelouse.html

Autres couvre-sols

Il existe de nombreux couvre-sols demandant moins d’entretien, d’eau et d’ajout d’amendements que le gazon. Ils peuvent être très intéressants pour les zones moins ensoleillées et plus difficiles à atteindre avec la tondeuse. Ils peuvent aussi apporter une diversité esthétique à votre terrain. Vous pourriez considérer la possibilité d’ajouter différents couvre-sols lors de l’aménagement de votre pelouse.