Arbres et arrosage

LES ARBRES

L’IMPORTANCE DE L’ARBRE
La protection de l’environnement constitue un défi individuel et collectif qui interpelle la communauté. L’arbre contribue de multiples façons à la qualité du milieu de vie des Chamblyens :

  • Il structure le paysage en ajoutant du caractère aux voies publiques et en mettant en valeur son cadre bâti.
  • Il améliore la qualité de l’environnement en contrôlant les eaux de ruissellement, en assainissant l’air, en procurant de l’ombre et en diminuant les îlots de chaleur.
  • Il contribue à la vie de quartier, améliore la santé des résidants en favorisant la marche et le vélo.

FAIRE LE BON CHOIX D’ARBRE
Identifiez l’objectif recherché par la plantation de l’arbre, est-ce pour obtenir de l’ombre, des fruits, ajouter de la couleur, obtenir une protection contre le vent ou les regards ?

Déterminez l’endroit où planter l’arbre en s’assurant qu’il y a suffisamment d’espace pour sa croissance, sans oublier les fils électriques ou les infrastructures souterraines.

Une plantation incorrecte ou inappropriée est souvent cause de problèmes éventuels résultant par la coupe de l’arbre.

Distances de plantation de certaines essences d’arbres
En raison de leur système racinaire à grand déploiement, certaines essences d’arbres requièrent de très grands espaces pour éviter d’endommager la fondation de la maison, la piscine creusée, le revêtement de sol de l’aire de stationnement ou les infrastructures souterraines.

Les essences d’arbres suivantes devront être plantées à plus de 15 mètres de toute ligne de rue, de servitude publique pour le passage d’égout et aqueduc et de votre habitation :

  • Le saule à feuilles de laurier (salix alba pentandra) et le saule pleureur (salix alba tristis).
  • Le peuplier blanc (populus alba), le peuplier du Canada (populus deltoïde), le peuplier de Lombardie (populus nigra) et le peuplier faux tremble (populus tremuloïde).
  • L’érable argenté (acer saccarinum) et l’érable giguère (acer negundo).

Distances d’un arbre et les équipements publics
Un arbre doit être planté à plus d’un mètre d’une borne-fontaine.

ENTRETIEN DE L’ARBRE

ÉLAGUER SANS CHARCUTER
Un élagage adéquat tient compte de la physiologie de l’arbre, en conservant sa forme naturelle. L’élagage sévère peut faire subir un stress important à l’arbre. On ne devrait jamais enlever plus du quart de la couronne d’un arbre. Plus l’arbre est gros et âgé et moins il possède l’énergie pour cicatriser et se défendre contre la carie et les infestations d’insectes.

PROTECTION DE L’ARBRE
Protégez vos arbres lors de travaux de construction ou d’aménagement
Vous projetez des travaux d’agrandissement de votre maison, de réaménagement du terrain, l’ajout d’une piscine creusée ? Comment protégerez-vous les arbres des véhicules lourds qui circuleront sur le terrain, des matériaux ou des conteneurs qui y seront déposés ?

AVANT le début des travaux de construction, érigez une clôture de protection sur le périmètre de la projection verticale au sol de la cime de l’arbre à protéger. Le niveau naturel du terrain ne devrait jamais être écrasé ou rehaussé à l’intérieur de ce périmètre de protection.

LES RÈGLES POUR LA COUPE D’UN ARBRE

CERTIFICAT D’AUTORISATION REQUIS, COUR AVANT SEULEMENT
L’abattage d’un arbre dans la partie de terrain située entre le mur de façade de votre habitation et la rue requiert un certificat d’autorisation. Si votre maison est située à l’angle de deux rues, l’arbre situé dans la partie de terrain entre le mur où n’est pas située la façade et la rue nécessite un certificat d’autorisation.

Aucun certificat n’est requis pour les arbres situés dans les cours latérales ou à l’arrière de votre habitation.

Deux façons d’obtenir le permis
1) En personne, au Service de la planification et du développement du territoire. Les informations suivantes vous seront demandées :

  • la localisation de l’arbre à abattre;
  • le motif pour abattre l’arbre;
  • la description du projet de remplacement.

2) En remplissant le formulaire Demande de permis et certificat d’autorisation-RÉSIDENTIEL.
Le certificat d’autorisation doit être récupéré à nos bureaux.

Aucun frais n’est applicable pour ce certificat.

Une exception, le conifère
L’abattage d’un conifère dans la cour avant, dans un secteur construit après 1960, ne nécessite pas de certificat. L’arbre abattu doit être remplacé par un arbre feuillu,  uniquement si, à la suite de l’abattage du conifère, la cour avant ne présente aucun arbre.

MISE EN GARDE !
Certains secteurs sont assujettis à des mesures de protection des arbres sur l’ensemble du terrain. En cas d’incertitude, communiquez avec le Service de la planification et du développement du territoire AVANT DE PROCÉDER à la coupe d’un arbre, afin d’éviter une pénalité.

Les motifs pour couper un arbre
Un certificat d’autorisation pour l’abattage d’un arbre, vous sera délivré si l’un des motifs suivants est rencontré:

  • L’arbre est mort ou malade.
  • Il s’agit d’un frêne.
  • L’arbre est nuisible et occasionne des dommages à une fondation, aux conduites souterraines, risques de chutes de grosses branches.
  • La cour avant comporte de nombreux arbres générant des impacts négatifs sur la propriété notamment le manque d’ensoleillement à l’intérieur de la maison, l’obstruction des fenêtres et des balcons. Plusieurs arbres peuvent être abattus à la condition d’en conserver au moins un.

L’arbre coupé doit-il être remplacé ?
Tout arbre coupé dans la cour avant devra être remplacé par la plantation dans la cour avant d’un arbre feuillu, d’un diamètre au tronc d’au moins 50 millimètres.

Arbre ou arbuste ?
À maturité, l’arbre doit atteindre une hauteur minimale de 7 mètres. Toute essence d’arbre inférieure à cette hauteur est un arbuste et, dans ce cas, il ne peut pas être considéré comme un arbre de remplacement.

ARROSAGE
Périodes d’arrosage
Du 1er juin au 1er septembre de chaque année le règlement concernant l’usage de l’eau potable dans les limites de la ville de Chambly, limite l’utilisation de l’eau potable. La pelouse, les jardins, les fleurs, les arbres et les arbustes peuvent être arrosés durant la période d’application du règlement, selon ce qui suit :

ENTRE 20 H ET MINUIT
Habitations aux numéros civiques pairs : Mardi, jeudi, samedi
Habitations aux numéros civiques impairs : Mercredi, vendredi, dimanche

Si vous avez procédé à l’installation d’une nouvelle pelouse qui demande un arrosage plus abondant, un permis d’arrosage peut vous être délivré sans frais, pour arroser tous les jours entre 20 h et minuit, et ce, pour une période de 15 jours consécutifs. Ce permis est délivré au Service de la planification et du développement du territoire.

NUISANCES ET VOISINAGE
Le site Internet du ministère de la Justice du Québec (les rapports de voisinage) renferme des renseignements relatifs aux obligations et droits des propriétaires quant à la coupe des branches et des racines d’un arbre du voisin, qui occasionnent de sérieux dommages à votre propriété. Il est aussi possible de rejoindre le Service de renseignements du ministère de la Justice en composant le numéro sans frais : 1 866 536-5140.

MISE EN GARDE
Ce texte est proposé comme outil pour la planification de vos projets, il ne remplace d’aucune façon le texte officiel du règlement 93-02 de zonage de la Ville de Chambly. Pour plus d’information, communiquez avec le Service de la planification et du développement du territoire.

Service de la planification et du développement du territoire
56, rue Martel, 3e étage
450 658-0537
permis@ville.chambly.qc.ca