Monoxyde de carbone

Qu’est-ce que le monoxyde de carbone ?
Le monoxyde de carbone est un gaz toxique pouvant être mortel. Contrairement à de nombreux gaz, il ne se voit pas et ne se sent pas. Il n’a pas de goût et n’est pas irritant, ce qui le rend non détectable. Seul un avertisseur de monoxyde de carbone peut le détecter et signaler la présence de concentrations dangereuses de ce gaz toxique.

Pourquoi est-il aussi dangereux ?
Parce qu’il s’accumule rapidement dans le sang, réduisant la capacité de ce dernier de transporter l’oxygène dans l’organisme.

D’où provient-il ?
De différentes sources, telles que :

  • d’un véhicule à moteur à combustion (essence, diesel, propane, gaz naturel) : automobile, camion, motocyclette, motoneige, véhicule tout-terrain, etc.;
  • d’un appareil de chauffage à combustible (mazout, gaz naturel, propane, pétrole, kérosène, bois) : fournaise, chaufferette, poêle, foyer;
  • d’un appareil électroménager fonctionnant au gaz ou au propane : cuisinière, barbecue, réfrigérateur, sécheuse, chauffe-eau;
  • d’un appareil utilitaire à moteur à combustion : tondeuse, souffleuse, scie, polisseuse, génératrice, lampe, pompe, etc.

Le monoxyde de carbone peut être présent dans un domicile, garage (attenant, souterrain ou temporaire), cabanon, chalet, camp de chasse ou de pêche et roulotte. Il peut même être présent dans une tente.

Comment peut-on éliminer les sources de CO dans une habitation ?

  • Faire vérifier et nettoyer les appareils à combustion par un technicien qualifié.
  • Ne jamais démarrer un véhicule dans un garage fermé.
  • Ne jamais faire fonctionner un barbecue au propane, au gaz naturel ou au charbon de bois à l’intérieur ou dans un garage attenant.
  • Nettoyer régulièrement le conduit d’évacuation d’air chaud de la sécheuse.

AVERTISSEUR DE CO
Caractéristiques à considérer à l’achat :
S’assurer que l’un des trois logos de certification figure sur l’avertisseur ou sur son emballage :

  • Le logo de l’Association canadienne de normalisation (CSA) avec la mention « CSA 6.19-01 »
  • Le logo de la CSA montrant que l’avertisseur répond aux exigences de sécurité électrique (choc et incendie).
  • Le logo des Laboratoires des assureurs du Canada (ULC). Vous pouvez également trouver ce logo avec la mention « UL2034 » sur certains avertisseurs de marques américaines.

L’entretien de votre avertisseur :
Il est important de toujours lire les instructions du fabricant pour être informé de l’utilisation, de l’installation et de l’entretien de l’avertisseur. Afin d’assurer le fonctionnement efficace de l’appareil, les fabricants conseillent dans le manuel de l’utilisateur de :

  • Nettoyer les avertisseurs de monoxyde de carbone tous les six mois, en passant doucement l’aspirateur muni d’une brosse souple dans les orifices du détecteur. Il ne faut pas toucher les capteurs avec l’embout en plastique de l’aspirateur.
  • Vérifier régulièrement l’alimentation électrique ou la pile en mettant l’appareil à l’essai une fois par mois.
  • Remplacer la pile de l’avertisseur de monoxyde de carbone lors du changement d’heure, au printemps et à l’automne. Les avertisseurs ne remplacent pas l’entretien soigneux et régulier des appareils utilisant des combustibles. L’entretien annuel des appareils à combustible, incluant la mesure du monoxyde de carbone, est fortement recommandé.

Quand le remplacer ?
Ces appareils ont une durée de vie limitée et peuvent, quand celle-ci est dépassée, ne plus fonctionner convenablement en présence du gaz. Certains avertisseurs de monoxyde disponibles sur le marché québécois possèdent une garantie de 5 ans et une date de remplacement suggérée par le fabricant de 84 mois (7 ans).

Où l’installer ?

  • La plupart des fabricants indiquent à quel endroit on doit le placer.
  • Placer celui-ci afin de pouvoir l’entendre durant votre sommeil.
  • Le monoxyde de carbone, avec un poids similaire à l’air, se diffuse de façon uniforme dans une pièce. Il est donc recommandé d’installer votre détecteur à la hauteur d’une prise de courant.

Pour prévenir tout dommage à l’avertisseur et pour réduire les fausses alarmes, N’INSTALLEZ PAS d’avertisseur de CO :

  • dans un sous-sol, un vide sous toit ou un garage non chauffé;
  • dans un endroit très humide;
  • à proximité d’un conduit d’aération, d’évacuation, ou encore d’une cheminée;
  • à proximité d’une bouche de ventilation à air;
  • dans un endroit où l’avertisseur peut être exposé aux intempéries.

Que doit-on faire si l’alarme de l’avertisseur de monoxyde de carbone sonne ?

  • Quitter immédiatement les lieux.
  • Appeler le 9-1-1.
  • Ne pas retourner à l’intérieur sans l’autorisation des pompiers, même pour quelques minutes.

Dépliant – Le monoxyde de carbone tue. Protégéz-vous (PDF, 5,34 Mo)