Bûches écologiques

Les bûches écologiques sont de plus en plus populaires auprès des propriétaires de chalets, de condos et d’appartements munis de foyers, et ce, en raison des nombreux avantages qu’elles présentent. Elles sont faciles à ranger et à manipuler, en plus d’être dépourvues d’écorce et d’insectes, et de présenter un faible taux d’humidité. Par contre, il importe de savoir qu’une utilisation inappropriée de ces bûches peut occasionner des incendies, et que ces dernières sont à l’origine d’un nombre croissant d’incidents.

Fabrication
Les bûches écologiques sont fabriquées de résidus forestiers ou de matières recyclées et produisent moins de particules fines polluantes. Elles sont séchées dans un four rotatif et compressées selon différentes méthodes. Le potentiel calorifique et le dégagement de chaleur de ce produit n’a pas du tout le même comportement que celui d’une bûche naturelle.

Garantie
Certains fabricants de poêles ou de foyers ne garantissent plus les appareils si des dommages surviennent à la suite de l’utilisation de bûches écologiques.

Taux d’humidité et chaleur
Une bûche écologique de 3 à 5 livres atteint un taux d’humidité aussi bas que 8 %. Elle est compressée sous forme de galette et peut produire de 24 000 à 40 000 BTU. De son côté, une bûche naturelle de même poids, séchée à l’air, compte un taux d’humidité de 33 % et produit de 16 800 à 40 000 BTU.

Durée
La bûche écologique dure entre une et deux heures comparativement aux bûches naturelles de même poids, pour lesquelles il est possible de contrôler la durée de combustion par l’utilisation des clefs d’amenée d’air de l’appareil. Lorsqu’on utilise des bûches naturelles, la réduction de l’amenée d’air permet d’augmenter le temps de combustion et fait descendre la température à l’intérieur de la chambre de combustion. À l’opposé, lorsqu’on utilise des bûches écologiques, la réduction de l’amenée d’air ne réduit pas le temps de combustion et produit une augmentation significative de la température à l’intérieur de l’appareil.

L’ignorance de ces facteurs
L’imprudence, l’ignorance et le non-respect des recommandations du fabricant par les utilisateurs, qui mettent parfois une trop grande quantité de bûches écologiques dans l’appareil, peut provoquer l’éclatement de la vitre de foyer, briser des soudures et, dans le pire des scénarios, provoquer un incendie.

Apprendre la bonne méthode d’utilisation
Les utilisateurs de bûches écologiques doivent apprendre à chauffer leur appareil de façon adéquate, vérifier les spécifications de ce dernier et, connaître la capacité maximale en BTU. Il importe également de lire les recommandations du fabricant de bûches écologiques, de respecter rigoureusement le nombre maximal de bûches indiqué et de les ajouter graduellement, afin de voir comment l’appareil va réagir, de faire ramoner régulièrement la cheminée, et de porter une attention particulière à l’amenée d’air, surtout en ce qui concerne les foyers à combustion lente.