L’herbe à poux, ça s’arrache !

herbe-pouxSelon l’Association pulmonaire du Québec, plus de 13 % de la population souffre d’allergies estivales (rhume des foins, conjonctivite et aggravation de l’asthme) dont l’un des principaux responsables est l’herbe à poux. Son pollen, émis par ses fleurs, est surtout présent en août et septembre. En arrachant cet intrus sur votre terrain, vous contribuez à l’amélioration de la santé de vos concitoyens.