Ville de Chambly, municipalité alliée contre la violence conjugale

CHAMBLY, LE 6 SEPTEMBRE 2017 – La Ville de Chambly a répondu à l’appel de la Maison Simonne-Monet-Chartrand à s’allier à la campagne de sensibilisation du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence, invitant les villes à s’engager contre la violence conjugale et à afficher leur partenariat. La Ville a adopté une résolution à cet effet le 6 juin dernier.

La Charte des droits et libertés de la personne reconnaît que tout être humain a droit à la vie, ainsi qu’à la sûreté, à l’intégrité et à la liberté de sa personne. Dans la sphère privée, ce droit est le plus menacé pour les femmes. En 2014, les services de police du Québec ont enregistré 18 746 cas d’infractions en matière de violence conjugale. Malgré les efforts, cette violence existe toujours et constitue un frein à l’atteinte de l’égalité.

C’est lors de l’édition 2017 des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes, du 25 novembre au 6 décembre, que les municipalités alliées afficheront leur adhésion à cette campagne. Des actions auront lieu à travers le Québec, dont à Chambly.  La Ville diffusera par le biais d’oriflammes, de ses stèles électroniques, de son site Internet, de sa page Facebook, de publicités, ainsi que dans l’édition du mois de décembre de L’Écluse, sa participation à cette importante campagne.

« La violence sous toutes ses formes faite aux femmes et aux enfants est inacceptable. Il s’agit d’un problème qui nous concerne tous. En s’impliquant collectivement, on peut faire changer les choses », souligne le maire de Chambly, Me Denis Lavoie. « Travailler pour contrer la violence est une cause qui me tient à cœur, un engagement auquel j’ai consacré ma vie. Il était donc important pour moi que la Ville de Chambly adhère à cette campagne. J’ai également accepté, sans aucune hésitation, la présidence d’honneur de la 15e édition du Souper bénéfique de la Maison Simonne-Monet-Chartrand auquel je vous invite tous à participer le 25 octobre prochain au restaurant Fourquet Fourchette », ajoute monsieur Lavoie.

-30-