Chambly reçoit une subvention de 35 010 $ pour lutter contre l’herbe à poux

CHAMBLY, 9 MAI 2018 – Dans le cadre de la Stratégie québécoise de réduction de l’herbe à poux et autres pollens allergènes, la Ville de Chambly invite ses citoyens à participer à la campagne d’arrachage d’herbe à poux qui se déroulera tout au long de l’été sur son territoire. Afin de contribuer au succès de cette campagne, une subvention de 35 010 $ a été octroyée à la Ville par le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Ce projet est financé par le Fonds vert dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec. La Ville de Chambly investit environ 15 000 $ dans ce projet.

Cette subvention permet à la Ville de Chambly de procéder à l’embauche de quatre étudiants au Service des travaux publics (division environnement) qui, tout au long de l’été, auront comme tâche d’éliminer l’herbe à poux, tout en sensibilisant et informant les citoyens de la présence de cette plante sur leur terrain.

L’ambrosia, communément appelée herbe à poux, constitue la cause première des allergies respiratoires saisonnières. Présente du mois de mai à octobre, cette plante allergène se retrouve principalement le long des rues et des trottoirs, sur les terrains vacants, les chantiers de construction, les sites industriels, etc. On peut la reconnaître entre autres à son feuillage dentelé. Chaque plant d’herbe à poux peut produire 3000 graines susceptibles de produire 600 nouveaux plants l’année suivante. Afin de diminuer les effets allergènes de l’herbe à poux, il est conseillé de l’arracher, de tondre son terrain régulièrement ou l’empêcher de pousser.

-30-