Articles récents Communiqués

Création du Fonds PHAC, un projet innovateur et rassembleur pour la patrimoine, l’histoire et la culture

CHAMBLY, LE 16 MAI 2017 – Un important projet innovateur et rassembleur permettant la défense, la préservation et la promotion du patrimoine historique de la Ville de Chambly, tout en contribuant à la diffusion des activités culturelles et à la vitalité économique de son centre-ville, a été dévoilé aujourd’hui par le maire Me Denis Lavoie. Par son leadership, le maire a réussi à réunir les forces du milieu dans une vision commune pour doter Chambly d’un outil distinctif.

Devant une foule d’invités, composée de représentants d’organismes culturels du milieu et de gens d’affaires du centre-ville, monsieur Lavoie a expliqué s’être inspiré de l’une de ses devises « À Chambly, le présent reçoit le passé pour le transmettre au futur ! » Ainsi, tous les profits provenant des bénéfices des stationnements payants seront entièrement investis dans le centre-ville de Chambly, pour la préservation du patrimoine bâti ainsi que pour la promotion de l’histoire et de la culture. Aucune somme provenant des stationnements payants ne sera utilisée pour les opérations de la municipalité. Ce fonds visionnaire a donc été mis sur pied, le PHAC (Patrimoine-Histoire-Activités Culturelles).

« En raison de sa situation géographique, la Ville de Chambly a été le lieu d’événements historiques local, régional et nord-américain. Il est important de se doter d’outils afin de préserver cette Histoire et avoir un caractère distinctif et attractif, en s’assurant de faire rayonner l’Histoire et la Culture. Ce projet créatif générera une activité économique accrue pour nos commerçants », a expliqué le maire de Chambly, Me Denis Lavoie.

« Il est impératif de s’assurer de préserver le patrimoine bâti de Chambly, de faire la promotion de notre histoire, de favoriser la tenue d’activités culturelles et de soutenir les acteurs du milieu en place. Je suis fier d’annoncer la création d’un fonds dédié à partir des bénéfices des stationnements payants, afin d’assurer la pérennité de cette mission. Ce fonds sera administré par un comité, composé d’élus et d’acteurs du milieu, qui donnera ses recommandations au conseil municipal sur les activités et les projets à réaliser. Grâce à cette décision audacieuse, nous travaillerons tous en concertation, la Ville, les organismes, les artistes et les gens d’affaires, pour préserver notre histoire, notre patrimoine et notre culture, représentant une richesse inestimable, afin qu’elle demeure toujours bien vivante pour nos générations futures », a ajouté le maire de Chambly.

 
Des réactions positives du milieu

Plusieurs acteurs importants du milieu étaient présents pour appuyer ce projet lors du dévoilement.
« Je suis heureux de soutenir l’initiative du maire. Comme amateur et étudiant en histoire, je comprends l’importance de la valoriser. C’est une richesse locale dont nous devons profiter. J’espère que le gouvernement fédéral va suivre ce bel exemple pour l’avenir », a souligné monsieur Matthew Dubé, député de Beloeil Chambly.

« Il me fait plaisir de saluer cette initiative porteuse et cet engagement durable envers notre culture. C’est en préservant notre patrimoine et en assurant la transmission de notre histoire et de notre culture que nous bâtirons une société forte. En tant que nationaliste, je suis convaincu qu’il faut d’abord être fiers de ce que nous sommes pour ensuite s’ouvrir sur le monde ! », a affirmé le député de Chambly, monsieur Jean-François Roberge.

De son côté, monsieur Bruno Huissoud, président de la Fondation des arts et de la culture du bassin de Chambly, a expliqué qu’il était très heureux de la création de ce fonds, car « l’art et la culture sont les poumons de notre Ville ».

Le président de la Société d’histoire de la seigneurie de Chambly, monsieur Paul-Henri Hudon, félicite l’initiative du maire pour la mise en valeur du patrimoine local par un fonds dédié, le PHAC. « Il faudra aussi tenir compte de la Loi 82 sur le patrimoine culturel, qui élargit la notion de patrimoine en incluant les paysages culturels patrimoniaux, le patrimoine immatériel, ainsi que les personnages, les événements et les lieux historiques. Des richesses que nous avons en héritage à Chambly », a ajouté monsieur Hudon.

Monsieur Gilles Proulx, personnalité notoire dans les médias québécois et amant de l’histoire, a participé au lancement de ce projet. Il a salué les efforts de la mairie de Chambly, qui a à cœur ses racines historiques.

-30-

Réaménagement du parc Fonrouge

CHAMBLY, LE 10 MAI 2017 – Les citoyens et les gens du quartier qui fréquentent le parc Fonrouge seront heureux d’apprendre que cet espace de loisirs sera complètement réaménagé au cours des prochaines semaines.

Présentement on y retrouve un stationnement en pierre et une patinoire l’hiver. Un stationnement pavé de 50 places, ainsi qu’une patinoire extérieure quatre saisons pavée avec bandes, seront installés sur ce site. Il sera possible de pratiquer des activités sportives 12 mois par année, sur la glace ou le pavé, selon la saison. Le stationnement pourra également servir aux utilisateurs de nos pistes de ski de fond l’hiver, dont les tracés débutent tous à cet endroit.

La nouvelle patinoire sera aménagée avec un lignage spécial, permettant d’accueillir les adeptes d’un nouveau sport, connaissant une popularité en forte croissance au pays auprès de toutes les générations, le Pickleball.

La grande majorité des travaux seront exécutés en régie par le personnel de la Ville, à l’exception du pavage de la patinoire et la confection des bandes. Le coût pour le réaménagement du parc Fonrouge est évalué à 200 000 $.

« Ces travaux permettent de bonifier et d’élargir l’offre sportive auprès des citoyens de Chambly et de leur donner une aire de jeu disponible toute l’année. De plus, l’aménagement sera effectué, en grande partie, par notre personnel, ce qui nous permet de réduire les coûts », souligne le maire de Chambly, Me Denis Lavoie.

-30-

 

La Ville de Chambly offre un défibrillateur au Centre des aînés

CHAMBLY, 9 MAI 2017 – Le maire, Me Denis Lavoie, était heureux d’annoncer ce matin que la Ville de Chambly offre un défibrillateur au Centre des aînés, afin d’assurer la sécurité des gens qui fréquentent cet endroit.

L’appareil, d’une valeur de 2103 $ incluant les taxes, est installé sur le mur du fond à gauche de la scène. Il est donc visible et facilement accessible. Il permet de prodiguer rapidement les premiers soins en cas d’arrêt cardio-respiratoire en rétablissant le rythme cardiaque normal. L’utilisation d’un défibrillateur augmente les chances de survie d’une personne subissant un malaise, si la manœuvre est faite à temps. En cas de besoin, toute personne présente sur les lieux peut utiliser cet instrument en suivant simplement les instructions écrites ou dictées à haute voix par l’appareil.

Le Club FADOQ du Bassin de Chambly compte quelque 1400 membres âgés entre 50 et 97 ans, dont 700 fréquentent régulièrement le Centre des aînés de Chambly pour participer aux nombreuses activités. D’ailleurs, une vingtaine de personnes apprendront prochainement le fonctionnement de l’appareil, assurant qu’il y ait un répondant sur place presqu’en tout temps, en cas de besoin.

« Avoir un défibrillateur, dans un endroit public hautement fréquenté, tel que le Centre des aînés, constitue un outil essentiel à avoir pour intervenir rapidement et adéquatement dans une situation d’urgence et permettant d’éviter le pire, puisque chaque minute compte. Nous sommes toujours proches de nos citoyens pour répondre à leurs besoins » précise le maire de Chambly, Me Denis Lavoie.

Rappelons que la Ville de Chambly a amorcé il y a quelques années l’acquisition de défibrillateurs, afin d’améliorer la sécurité sur les lieux de pratique d’activités. On retrouve actuellement un appareil au garage municipal, au Centre sportif Robert-Lebel, au Centre nautique Gervais-Désourdy, aux terrains de pétanque du parc de la Commune et à l’arrière de l’église Saint-Joseph, ainsi qu’au Centre aquatique de Chambly.

-30-

PREMIÈRE MUNICIPALE AU PAYS – Chambly remet un million de dollars à ses contribuables

CHAMBLY, LE 2 MAI 2017 – La Ville de Chambly est fière d’annoncer une première dans le domaine municipal au pays. L’ensemble des efforts qu’elle a effectués au cours des dernières années rapporte aujourd’hui les résultats escomptés, puisqu’une somme d’un million de dollars sera remise à ses contribuables. Le Service des finances émettra les chèques à partir de la semaine du 15 mai.

Cette bonne nouvelle découle de son excellente performance, laquelle a permis, selon le rapport du vérificateur externe Deloitte et le rapport financier pour l’exercice se terminant le 31 décembre 2016, de conclure l’année avec un surplus de 7 102 773 $.

Cet excellent résultat est attribuable à un ensemble de facteurs. Les revenus enregistrent un excédent de 4 millions de dollars répartis ainsi : la croissance et le dynamisme attractif de la Ville permettent d’engager 2 millions de dollars de plus; les services rendus par la cour municipale, les horodateurs ainsi que les ventes de terrains et cessions aux fins de parc amènent 1 million de dollars de plus que prévu; les transferts gouvernementaux ajoutent 0,5 million de dollars; alors qu’un autre 0,5 million de dollars provient des intérêts sur nos placements et autres revenus.

Parallèlement, les dépenses tributaires d’une gestion rigoureuse permettent de réaliser des économies de l’ordre de 3 millions de dollars. Des retours de quotes-parts d’organismes de transport sont à l’origine d’économies, en plus du maintien des dépenses administratives au même niveau que l’année dernière, et ce, en résorbant les hausses de rémunération et les diverses indexations.

La Ville continue d’assurer une gestion judicieuse de ses finances en utilisant de manière responsable ce surplus. Trois millions de dollars seront ajoutés pour la réalisation du projet du Pôle du savoir, d’histoire et de la culture. Également, dans un souci constant de réduction de la dette, 1,5 million de dollars servira à effectuer un paiement supplémentaire sur le remboursement d’emprunt afin de diminuer l’endettement à l’ensemble, permettant ainsi de générer un enrichissement collectif.

Il est inscrit dans Le Petit Robert des noms propres, au sujet de monsieur Robert Bourassa, qu’il « gérait le Québec comme une entreprise privée ». C’est en s’inspirant de cette optique que la Ville de Chambly a été capable de dégager des marges de manœuvre sécurisantes face à ses obligations financières actuelles et futures.

« Nous poursuivons la bonification de notre enrichissement collectif et offrons des services de qualité répondant aux besoins des citoyens, tout en nous dotant d’infrastructures comme le futur Pôle du savoir, d’histoire et de la culture. Nous réduisons considérablement notre dette et augmentons nos services, tout en maintenant le plus bas taux de taxation, sinon l’un des plus bas dans la région.  Notre ville est un exemple à suivre en matière de gestion et nous entendons continuer à rester les premiers », affirme Me Lavoie.

Rappelons que la Ville de Chambly a été citée en exemple pour l’excellente qualité de sa gestion municipale pour une deuxième année consécutive, une première au Québec, en atteignant le sommet du Palmarès des municipalités 2015 et 2016 de HEC Montréal dans la catégorie 25 000 à 49 999 habitants. « Chambly est devenue un point de mire et une référence incontournable dans le domaine de la gestion municipale. Elle se démarque encore aujourd’hui en innovant », conclut le maire de Chambly, Me Denis Lavoie.

-30-

Plus d’un million de dollars en travaux cet été à Chambly

CHAMBLY, LE 25 AVRIL 2017 – La Ville de Chambly procédera, dès la fin du mois d’avril, à une multitude de travaux à travers ses différents quartiers pour améliorer la qualité de vie de ses citoyens. Au cours des prochains mois, les employés municipaux réaliseront l’ensemble de ces travaux, représentant un investissement de plus d’un million de dollars.

Par exemple, des améliorations évaluées à 155 000 $ seront effectuées dans le secteur du boulevard Fréchette, près de la rue De Niverville et du stationnement incitatif. D’abord, un passage piétonnier sera créé à partir de la rue De Niverville, le long du stationnement du Centre sportif Isatis, vers le boulevard Fréchette. Celi-ci permettra un accès plus rapide et sécuritaire aux citoyens de ce quartier qui veulent atteindre le boulevard ou le stationnement incitatif.

Par la suite, la Ville procédera à la canalisation et au remblayage du fossé, situé le long du boulevard Fréchette et de la piste cyclable, entre le Centre sportif Isatis et l’avenue Fonrouge. Ces travaux permettront de créer une butte, offrant ainsi un mur contre le bruit à la population du secteur. Un aménagement paysager et la plantation de plus de 150 arbres permettront d’améliorer le paysage par un nouvel espace vert.

De son côté, la traverse piétonnière du boulevard Fréchette devant le stationnement incitatif sera réaménagée afin d’optimiser la sécurité des utilisateurs du transport en commun.Tous ces travaux seront terminés au début de l’été.

Parmi les autres travaux réalisés à l’interne pendant la période estivale, on compte notamment l’aménagement d’un deuxième stationnement écologique au parc des Patriotes; l’aménagement d’une entrée de ville du côté de l’avenue De Salaberry; le pavage du stationnement de la caserne; un nouvel aménagement du parc Fonrouge; l’ajout de deux lampadaires sur la rue Doody; une piste cyclable (de Charles-Le Moyne à Pierre-Cognac – Simard); la fabrication d’une dizaine de dos d’âne permanents; des trottoirs sur le boulevard Lebel (entre De Brébeuf et le fossé Des Ormeaux); l’aménagement de l’entrée du secteur 7C; le sentier du parc Josephte-Chatelain; l’éclairage de six sentiers multiusages avec des bollards lumineux; la piste cyclable près du IGA; la réparation et l’ajout de trottoirs; les fissures de pavage et les rénovations dans les bâtiments. Tous ces travaux représentent un investissement de 1 044 500 $.

Selon le maire de la Ville de Chambly, Me Denis Lavoie, « nos efforts continus permettent d’améliorer la sécurité des citoyens, de bonifier leur qualité de vie tout en embellissant les différents secteurs de la ville. En confiant la réalisation de ses travaux à nos employés, nous allons chercher d’importantes économies. Ce type de gestion démontre, encore une fois, pourquoi la Ville de Chambly est la mieux gérée ».

-30-

Un nouveau directeur général à la Ville de Chambly

CHAMBLY, LE 18 AVRIL 2017 – La Ville de Chambly est heureuse d’annoncer la nomination de monsieur Michel Larose à titre de directeur général de la municipalité. Sa nomination a été officialisée lors d’une assemblée extraordinaire du conseil municipal, le 13 avril dernier. Il entrera en fonction à la Ville de Chambly dès le 8 mai 2017, pour un contrat à durée déterminée de cinq ans.

Brièvement directeur général de la Ville de Carignan en 2017, monsieur Larose occupait, de 2009 à 2017, la fonction de directeur général adjoint, responsable des ressources humaines et des communications, de la Ville de Saint-Félicien. De 1999 à 2009, il était directeur des ressources humaines de la Ville de Saint-Jérôme. Il a également oeuvré dans le domaine privé pendant près d’une quinzaine d’années. Détenteur d’un baccalauréat cumulatif en ressources humaines, droit social et du travail, et en gestion municipale, il possède aussi une maitrise en gestion du développement des organisations.

-30-

Signature de la convention collective des pompiers de la Ville de Chambly

CHAMBLY, LE 27 MARS 2017 – La Ville de Chambly et ses pompiers ont conclu une entente pour le renouvellement de leur contrat de travail. Ce dernier couvre une période de trois ans, qui prendra fin le 31 décembre 2018. Ce contrat a été officialisé par la signature de la convention collective, le 27 mars 2017, à la mairie de Chambly.

Les augmentations salariales sont rétroactives au 1er janvier 2016. Elles représentent 3,25 % pour l’année 2016, 2,75 % pour 2017 et 2,5 % pour 2018. Cet accord a également permis de convertir les REER des pompiers en un Régime de retraite simplifié.

« Depuis mon entrée en fonction en 2005, la tradition de paix syndicale se poursuit à Chambly avec cette nouvelle entente », explique le maire de la Ville, Me Denis Lavoie. « La signature de cette convention collective est le résultat d’un travail de concertation entre le syndicat et la Ville. Elle permet de continuer d’offrir à nos citoyens un service de sécurité de grande qualité grâce à une équipe de pompiers dédiés dont les membres ont adopté à plus de 95 % la nouvelle convention, démontrant ainsi un niveau de satisfaction très élevé », conclut Me Lavoie.

-30-

Québec subventionnera la moitié des coûts des travaux de l’aréna à Chambly

CHAMBLY, LE 7 MARS 2017 – Dans le cadre du Programme de soutien pour le remplacement ou la modification des systèmes de réfrigération fonctionnant aux gaz R-12 ou R-22, la ministre responsable de la région de la Montérégie, madame Lucie Charlebois, a annoncé, le 7 mars 2017 au Centre sportif Robert-Lebel, en présence du maire Denis Lavoie, l’octroi d’une subvention de 966 000 $ pour la Ville de Chambly. Une autre subvention a été allouée par le ministère des Ressources naturelles (MRN) dans le cadre du programme Éco-Performance de 121 939 $. La Ville obtient donc une aide financière totalisant 1 087 939 $ pour les travaux prévus à son aréna.

Les coûts des travaux sont estimés à 1 302 170 $ pour le changement du système de réfrigération et 793 705 $ pour le remplacement de la toiture et du système d’alimentation d’air neuf, pour un total de 2 095 875 $. L’aide financière du gouvernement du Québec permettra de financer la moitié de ce montant. Les citoyens de Chambly assumeront le reste de la facture évaluée à 1 007 936 $.

Un programme pour remplacer les systèmes de réfrigération

Pour répondre au Protocole de Montréal visant la réduction et l’élimination des substances appauvrissant la couche d’ozone d’ici 2020, le gouvernement du Québec a mis sur pied le Programme de soutien pour le remplacement ou la modification des systèmes de réfrigération fonctionnant aux gaz R-12 ou R-22 (arénas et centres de curling), afin de financer le remplacement ou la modification de ces systèmes. Ainsi, il permet

• d’assurer la pérennité et la fonctionnalité des installations existantes ainsi que leur mise aux normes;
• de favoriser l’engagement de l’ensemble de la population dans un mode de vie sain et physiquement actif;
• de contribuer à l’atteinte des objectifs gouvernementaux en matière de lutte contre les changements climatiques.

 

La Ville de Chambly a procédé à une évaluation des travaux possibles et déposé une demande de subvention pour effectuer les travaux à son aréna. Deux options moins polluantes pour remplacer le Fréon ont été analysées, le C02 ou l’ammoniac. En évaluant les coûts d’investissement, 1 449 000 $ (CO2) et 1 846 000 $ (ammoniac) et ceux d’entretien, d’opération et d’énergie pour une période de 20 ans, 2 800 000 $ (CO2) et 3 400 000$ (ammoniac), le choix final s’est arrêté sur le CO2, plus rentable et efficace pour l’aréna de Chambly.

Travaux en 2018

Au cours de l’année 2017, la Ville procédera à la préparation des plans et devis ainsi qu’à l’appel d’offres. Les travaux seront effectués en 2018, pendant la période estivale afin d’éviter de nuire aux activités qui se déroulent à l’aréna.

Lors des festivités du 40e anniversaire du Centre sportif Robert-Lebel, le maire de Chambly, Me Denis Lavoie avait clairement annoncé son intention de garder et rénover l’aréna municipal. Cette volonté se concrétise donc aujourd’hui.

-30-

 

L’entreprise MTL Technologies investit 6 millions $ dans le parc industriel de Chambly

CHAMBLY, LE 17 JANVIER 2017 – L’entreprise MTL Technologies, installée dans le parc industriel de Chambly depuis 2006, a décidé de bonifier ses installations pour répondre à ses besoins d’expansion. L’agrandissement de la superficie de son bâtiment (2 millions $) et l’aménagement de nouveaux équipements (4 millions $) représentent un investissement total de 6 millions $. De plus, la création de nouveaux emplois, entre 15 et 25, est prévue dès que le projet sera complété au cours de l’année 2017.

Cette entreprise est inscrite à la 408e position du classement Profit 500 des entreprises canadiennes présentant une excellente performance pour leur croissance en 2016. Elle se spécialise dans le domaine de la réfrigération. La plupart de ses produits sont actuellement fabriqués et testés sur place à Chambly par une équipe de 35 employés. Les nouveaux aménagements vont permettre l’entière fabrication de produits ici à Chambly.

Selon le maire de la Ville de Chambly, Me Denis Lavoie, la croissance de cette compagnie de renommée internationale démontre la vitalité économique de notre milieu. La Ville de Chambly est devenue un pôle important dans la région, permettant à des entreprises de grande qualité, comme MTL Technologie, de poursuivre leur ascension tout en créant de nouveaux emplois. « C’est en offrant un milieu dynamique et attractif pour les entreprises que nous occupons le 2e rang en Montérégie et le 13e rang au Québec, sur 1 100 localités du palmarès de l’indice de vitalité économique 2016, commandé par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) », souligne le maire.

À propos de MTL Technologies
« MTL Technologies est fier d’avoir choisi la ville de Chambly pour l’emplacement de son siège social », explique son président, monsieur Mark Bedard. « La proximité des grandes autoroutes 10 et 30, la disponibilité, le dynamisme et la qualité de la main-d’œuvre locale ainsi que l’équipe municipale qui répond aux besoins des entreprises en croissance sont toutes des raisons qui nous ont amenées à choisir la Ville de Chambly pour y établir notre entreprise. Nous sommes déjà en réflexion pour une phase deux de notre expansion de l’usine à Chambly », conclut-il.

-30-

Chambly au deuxième rang de l’Indice de vitalité économique en Montérégie

CHAMBLY, LE 10 JANVIER 2017 – Selon l’Indice de vitalité économique, commandé par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) à l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), la Ville de Chambly se situe au 2e rang pour la région de la Montérégie et au 13e rang au niveau provincial. Il s’agit d’une performance exceptionnelle démontrant que Chambly continue d’être une référence en gestion municipale au Québec.

Le maire, Me Denis Lavoie, a souligné la saine gestion mise en place par l’administration actuelle qui a permis d’atteindre de tels sommets. « Nous travaillons en équipe et prenons des décisions réfléchies. Le dynamisme économique que nous avons réussi à créer dans notre milieu se reflète dans le résultat de cet indice démontrant, encore une fois, la qualité remarquable de notre gestion, la vitalité de notre secteur commercial et le milieu de vie unique que nous avons créé pour nos citoyens », affirme le maire de Chambly.

L’ISQ a calculé l’indice pour les années 2002 à 2014 de 1 100 localités à partir de trois indicateurs représentant une dimension de la vitalité économique des territoires, soit : le marché du travail, le niveau de vie et le dynamisme démographique. Cet outil remplace l’ancien indice de développement socioéconomique produit par le MAMOT en 2001 et en 2006. Le gouvernement utilisera cet indice pour moduler la répartition des montants ajoutés au Fonds de développement des territoires en 2018 et 2019.

-30-