Articles récents Communiqués

Le maire de Chambly au repos jusqu’au 3 janvier

CHAMBLY, 27 NOVEMBRE 2017-  Selon les directives de son médecin, le maire de Chambly, Me Denis Lavoie, suspend temporairement ses activités. « Comme bien des gens, je suis un très mauvais patient et je n’ai pas suivi les consignes de mon médecin, ce qui me rattrape. Selon ses conseils, je dois maintenant arrêter mes activités jusqu’au 3 janvier. J’ai très bon espoir que tout va bien aller et que je vais rapidement reprendre mes fonctions », a expliqué monsieur Lavoie.

Lors de la dernière assemblée du conseil municipal, le 14 novembre 2017, le conseiller municipal, monsieur Jean Roy, a été désigné maire suppléant.

-30-

Acquisition d’un nouveau camion aqueduc pour le Service des travaux publics

CHAMBLY, LE 19 OCTOBRE 2017 – Le Service des travaux publics de la Ville de Chambly a fait l’acquisition d’un nouveau camion dédié à l’entretien du réseau d’aqueduc, contribuant ainsi au remplacement de l’ancien véhicule qui était en opération depuis 1997.

« Cette nouvelle acquisition permet d’optimiser les ressources de notre Service des travaux publics et de poursuivre notre objectif d’offrir un milieu de vie sécuritaire et de qualité pour les citoyens de Chambly », souligne le maire de Chambly, Me Denis Lavoie.

Le nouveau véhicule, acheté au coût de 350 000 $, payé comptant à même la réserve aqueduc, répond aux nouvelles réalités et aux besoins d’aujourd’hui. Ses équipements correspondent aux exigences de santé et sécurité au travail. Par exemple, il possède plus d’éclairage permettant de travailler plus efficacement en soirée.

Utilisé pour répondre à des urgences, ce camion effectue l’entretien quotidien du réseau d’aqueduc. Son achat vient bonifier la flotte des véhicules du Service des travaux publics et soutenir le travail des employés sur le terrain afin d’améliorer le service offert à la population de Chambly.

-30-

Début des travaux de construction du Pôle du savoir de l’histoire et de la culture

CHAMBLY, LE 17 OCTOBRE 2017 – Le maire de la Ville de Chambly, Me Denis Lavoie, accompagné des différents intervenants qui ont travaillé sur le projet du Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture, ont participé, le 17 octobre 2017, à la cérémonie de la première pelletée de terre, marquant le début officiel des travaux de construction de la nouvelle bibliothèque et de la salle multifonctionnelle.

Rappelons que les résultats de l’appel d’offres, dévoilés en août dernier, avaient surpris les architectes responsables du projet qui n’avaient jamais rencontré une telle situation. Le coût proposé par le plus bas soumissionnaire était 30 % supérieur aux chiffres estimés pour les plans et devis. Afin de respecter la cible du budget projeté de 10,5 millions de dollars, la Ville avait alors décidé d’annuler l’appel d’offres. Un comité a réagi à la situation et mis en place une stratégie permettant de respecter l’échéancier initial et d’assurer une meilleure conformité des projections budgétaires ciblées.

Dans un premier temps, un appel d’offres a été lancé pour la partie des fondations, afin que les travaux puissent débuter avant la période hivernale. Le conseil municipal a octroyé le contrat relatif à cet appel d’offres, le 5 octobre dernier, au plus bas soumissionnaire conforme, Marieville Construction inc. au coût de 1,7 million de dollars, taxes incluses. Les travaux s’échelonneront jusqu’à la mi-décembre 2017.

Un deuxième appel d’offres a été lancé la semaine dernière pour la réalisation de toute la structure, selon des critères plus précis que les architectes responsables du projet ont établis. Les documents sont diffusés sur le Système électronique d’appel d’offres (SEAO). Les soumissions seront acceptées jusqu’au 23 novembre 2017. Les travaux pour cette deuxième phase devraient débuter au printemps prochain.

Selon le maire de Chambly, l’échéancier prévu est toujours respecté. « Le Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture, un projet mobilisateur permettant à Chambly de rayonner aux niveaux régional et provincial, ouvrira ses portes à la fin de l’année 2018. Il offrira aux citoyens des infrastructures modernes, de grandes qualités, répondants aux besoins de la population et du milieu des arts et de la culture », affirme Me Lavoie.

À propos du Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture

Le Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture, composé d’une nouvelle bibliothèque et d’une salle multifonctionnelle, est un projet porteur, rassembleur et attendu par les citoyens de Chambly. C’est le projet du consortium composé des firmes Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte architectes, en collaboration avec les firmes d’ingénierie SDK / MRA / DAVIDSON & Associés inc., qui a été retenu par un jury dans le cadre d’un concours d’architecture tenu à l’automne 2016. Rappelons que le ministère de la Culture et des Communications a octroyé une subvention de 2,3 millions $ à la Ville de Chambly pour le projet d’une nouvelle bibliothèque.

-30-

La Ville de Chambly soutient la Coalition 4e et 5e secondaire à Chambly

CHAMBLY, SEPTEMBRE 2017 – La Ville de Chambly soutient la Coalition 4e et 5e secondaire à Chambly. Cette coalition demande l’ajout des secondaires 4 et 5 à Chambly pour :

 
– lutter contre le décrochage scolaire et le déracinement des jeunes;

 
– un horaire plus humain pour les élèves;

 
– renforcer l’attractivité de l’école secondaire de Chambly;

 
– bonifier son offre de services;

 
– que nos jeunes restent à Chambly.

 
Pour plus d’information : www.secondaire4et5chambly.com

-30-

Chambly se prépare pour l’arrivée des Organibacs

CHAMBLY, LE 19 SEPTEMBRE 2017 – Afin de respecter les objectifs fixés par le gouvernement du Québec, 27 municipalités, dont la Ville de Chambly, travaillent conjointement depuis plusieurs années pour l’implantation d’une nouvelle collecte, ainsi que la création d’un centre de traitement des matières organiques par biométhanisation. Ce dernier, situé à Varennes, sera en opération dès le mois de janvier prochain, moment où débutera cette nouvelle collecte. Entre le 16 et le 27 octobre 2017,  les citoyens de Chambly recevront directement chez eux leur Organibac, dans lequel ils retrouveront également un bac de cuisine, ainsi qu’une trousse d’information.

« Les Organibacs seront livrés directement chez les citoyens. Il sera très important de ne pas les utiliser avant le début de la collecte en janvier 2018. La collaboration des citoyens est essentielle pour le bon fonctionnement de ce projet, qui contribuera à l’héritage écologique que nous lèguerons aux générations futures », souligne le maire de Chambly, Me Denis Lavoie.

Une campagne de promotion guidera les citoyens au cours des prochains mois, afin de les accompagner dans l’implantation de cette nouvelle collecte.  La Ville diffusera des informations par le biais de son site Internet, sa page Facebook, ses stèles électroniques, son bulletin municipal L’Écluse, son calendrier municipal 2018, son calendrier des collectes 2018 et les médias locaux. Une rencontre d’information est déjà prévue cet automne pour répondre à toutes leurs questions.

Le service Info-collecte de la Ville de Chambly a été mis sur pied pour répondre aux questions des citoyens. Il est possible de l’utiliser par courriel via info-collecte@ville.chambly.qc.ca ou par téléphone au 450 658-2626. Le site www.ville.chambly.qc.ca  propose également une foule de renseignements très utiles qui peuvent répondre aux interrogations de la population.

-30-

Construction du Pôle du savoir, d’histoire et de la culture : Chambly retourne en appel d’offres

CHAMBLY, LE 6 SEPTEMBRE 2017 – Les résultats de l’appel d’offres pour la construction du Pôle du savoir, d’histoire et de la culture de la Ville de Chambly, dévoilés le 24 août dernier, ont surpris les architectes responsables du projet qui n’ont jamais rencontré une situation semblable. Le coût proposé par le plus bas soumissionnaire représentait 13,9 millions de dollars, soit 30 % supérieur aux chiffres qu’ils avaient estimés pour les plans et devis. Afin de respecter la cible du budget projeté de 10,5 millions de dollars, la Ville de Chambly a décidé d’annuler l’appel d’offres et demander aux architectes  de préciser certains aspects du projet afin d’éviter   toute ambiguïté.

Les architectes expliquent difficilement cet écart entre les montants projetés et ceux proposés par les soumissionnaires. Ils croient qu’il puisse s’agir d’une surchauffe des prix, une tendance qu’ils ont observée sur le marché actuel. Un comité s’est  réuni rapidement au cours des derniers jours, afin d’analyser certains détails, avant de retourner en appel d’offres et mettre en place une stratégie permettant de respecter l’échéancier initial.

Dans cette optique, ce sont deux appels d’offres qui seront lancés. D’abord pour la partie des fondations, afin que les travaux puissent débuter avant la période hivernale. Le deuxième appel d’offres sera diffusé en même temps que le début des travaux, afin que les échéanciers soient respectés. Il comprendra toute la structure, selon des spécifications plus précises que les architectes responsables du projet établiront, afin d’assurer une meilleure conformité des projections budgétaires ciblées.

L’objectif demeure le même, respecter l’échéancier prévu afin d’offrir aux citoyens de Chambly une nouvelle bibliothèque et une salle multifonctionnelle en 2018, qui répondra à leurs besoins et dont ils seront fiers.

-30-

Ville de Chambly, municipalité alliée contre la violence conjugale

CHAMBLY, LE 6 SEPTEMBRE 2017 – La Ville de Chambly a répondu à l’appel de la Maison Simonne-Monet-Chartrand à s’allier à la campagne de sensibilisation du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence, invitant les villes à s’engager contre la violence conjugale et à afficher leur partenariat. La Ville a adopté une résolution à cet effet le 6 juin dernier.

La Charte des droits et libertés de la personne reconnaît que tout être humain a droit à la vie, ainsi qu’à la sûreté, à l’intégrité et à la liberté de sa personne. Dans la sphère privée, ce droit est le plus menacé pour les femmes. En 2014, les services de police du Québec ont enregistré 18 746 cas d’infractions en matière de violence conjugale. Malgré les efforts, cette violence existe toujours et constitue un frein à l’atteinte de l’égalité.

C’est lors de l’édition 2017 des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes, du 25 novembre au 6 décembre, que les municipalités alliées afficheront leur adhésion à cette campagne. Des actions auront lieu à travers le Québec, dont à Chambly.  La Ville diffusera par le biais d’oriflammes, de ses stèles électroniques, de son site Internet, de sa page Facebook, de publicités, ainsi que dans l’édition du mois de décembre de L’Écluse, sa participation à cette importante campagne.

« La violence sous toutes ses formes faite aux femmes et aux enfants est inacceptable. Il s’agit d’un problème qui nous concerne tous. En s’impliquant collectivement, on peut faire changer les choses », souligne le maire de Chambly, Me Denis Lavoie. « Travailler pour contrer la violence est une cause qui me tient à cœur, un engagement auquel j’ai consacré ma vie. Il était donc important pour moi que la Ville de Chambly adhère à cette campagne. J’ai également accepté, sans aucune hésitation, la présidence d’honneur de la 15e édition du Souper bénéfique de la Maison Simonne-Monet-Chartrand auquel je vous invite tous à participer le 25 octobre prochain au restaurant Fourquet Fourchette », ajoute monsieur Lavoie.

-30-

Un procédé écologique unique au Québec pour le second stationnement du parc des Patriotes de Chambly

CHAMBLY, 29 AOÛT 2017 – La Ville de Chambly innove encore ! Le maire de la Ville de Chambly, Me Denis Lavoie, inaugurait aujourd’hui le second stationnement écologique réalisé au parc des Patriotes, en utilisant un procédé utilisé pour la première fois par une municipalité au Québec.

Le stationnement de 84 cases, d’une superficie de 1962 mètres carrés, est situé à proximité des jeux d’eau et des modules de jeux. La municipalité a une fois de plus opté pour les produits de l’entreprise Techo-Bloc au parc des Patriotes, en utilisant les pavés perméables INFLO, auxquels une poudre de verre recyclé a été ajoutée pour ce deuxième stationnement. Chambly devient donc la première ville québécoise à recourir à une telle composante dans ses pavés perméables, constituant un choix écologique permettant de mieux gérer les eaux pluviales, de réduire les îlots de chaleur et de remplacer une partie du ciment utilisé dans la fabrication des pavés par du verre post-consommation et post-industriel recyclé. L’ensemble des travaux a été géré et effectué en régie au coût de 240 000 $, à l’exception des bordures de béton qui ont été réalisées en sous-traitance.

Le type de pavé utilisé assure une bonne gestion des eaux pluviales. L’eau traverse le revêtement par les joints entre les pavés pour être ensuite dirigée vers la fondation qui sert aussi de bassin de rétention souterrain. Ce dernier est constitué d’une pierre propre qui permet de retenir les eaux pluviales, de les filtrer et de les diriger naturellement vers le sol contribuant ainsi à la recharge de la nappe phréatique, au lieu de les diriger directement vers l’égout. Comme pour le premier stationnement, le choix de la couleur du pavé, soit le gris pâle, a été privilégié afin de minimiser le phénomène de génération d’îlots de chaleur.

« Lorsque la Ville développe des projets, son rôle consiste à prendre des décisions consciencieuses et réfléchies, en choisissant des produits soucieux des répercussions qu’ils peuvent entraîner sur notre environnement présent et futur. Chambly est reconnue pour la qualité de son milieu de vie et l’excellence de la gestion de son administration. Cette initiative écologique est un autre bel exemple démontrant qu’elle est devenue une inspiration environnementale dans le milieu municipal en optant pour une vision axée sur le développement durable », précise le maire de la Ville de Chambly, Me Denis Lavoie.

 
Rappelons qu’en 2013, la Ville a réalisé un premier stationnement écologique de 70 cases, d’une superficie de 20 000 pi2 au parc des Patriotes, en optant pour les pavés perméables INFLO. Première ville au Québec à utiliser ce revêtement, elle a été finaliste des Grands prix d’excellence en transport de l’Association québécoise des transports, dans la catégorie Environnement, pour ce projet.

-30-

Chambly met fin à son contrat de services animaliers avec la Fondation Caramel

CHAMBLY, LE 25 AOÛT 2017 – Dans le cadre d’une séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Chambly, le 25 août 2017, la Ville de Chambly a adopté une résolution mettant fin immédiatement à l’entente avec la Fondation Caramel en raison d’informations obtenues, le 22 août dernier, sur le bien-être des animaux.

Rappelons que depuis le départ du Service de police municipale, aucun recensement des animaux n’avait eu lieu sur le territoire de Chambly. Madame Crystiane Neveu, de l’organisme Un chat sans toit, avait fait des représentations auprès du conseil municipal et de son administration pour vanter les mérites de la Fondation Caramel, qui favorisait l’adoption et non l’euthanasie des animaux.

Un protocole d’entente a été signé entre la Ville et la Fondation Caramel stipulant les obligations suivantes : les locaux de la fourrière doivent être appropriés; le personnel de la fondation doit agir avec courtoisie et respect, et ce, en tout temps; le délai d’intervention prévu au contrat doit être respecté; le registre des licences doit être remis mensuellement à la Ville.

Les autorités municipales ont rencontré à deux reprises la Fondation Caramel, suite à d’importants manquements. La Ville ne peut tolérer le non-respect du protocole et des normes législatives de la Loi sur la protection sanitaire des animaux. Elle ne peut être en contrat avec un organisme animalier ne respectant pas les lois et la volonté de la Ville d’assurer le bien-être et les soins des animaux.

Préoccupé par le sort et le traitement des animaux, le conseil municipal a agi rapidement, dès qu’il a reçu de nouvelles informations le 22 août dernier. Face aux défauts de se conformer aux lois et règlements de la fondation, il a immédiatement mis fin à l’entente d’une situation devenue grave et intolérable.

La Ville a conclu une entente temporaire avec les Services animaliers Vallée-du-Richelieu. Vous pouvez les joindre au 450 813-7381. Pour les urgences de la fin de semaine, comme par exemple un animal mort, vous pouvez joindre la Régie de police en composant le 911.

-30-

La Ville de Chambly a lancé l’appel d’offres pour la construction du Pôle du savoir, d’histoire et de la culture

CHAMBLY, LE 11 JUILLET 2017 – La Ville de Chambly a lancé un appel d’offres pour la construction du Pôle du savoir, d’histoire et de la culture. Les documents sont diffusés sur le Système électronique d’appel d’offres (SEAO). Les soumissions seront acceptées à la mairie jusqu’à 11 h, le 24 août prochain.

De nombreux intervenants ont participé à la concrétisation de cet important projet, notamment les architectes, l’ingénieur en structure, le gestionnaire de projet, le scénographe, l’acousticien, de même que plusieurs services municipaux, tels que le Service technique, le Service des travaux publics, le Service loisirs et culture, le Service des finances, la Direction générale, ainsi que le maire de la Ville de Chambly, Me Denis Lavoie.

Le projet du Pôle du savoir, d’histoire et de la culture continue de respecter l’échéancier projeté. Les travaux devraient commencer après la fête du Travail.

« Ce projet mobilisateur et rassembleur permettra de rayonner sur les scènes régionale et provinciale, tout en étant attractif et créatif pour la diffusion des arts et de la culture. Ce projet vous appartient », souligne le maire de la Ville de Chambly, Me Denis Lavoie.

À propos du Pôle du savoir, d’histoire et de la culture
Le Pôle du savoir, d’histoire et de la culture est un projet porteur et rassembleur, qui comportera une nouvelle bibliothèque et une salle multifonctionnelle. C’est le projet du consortium composé des firmes Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte architectes, en collaboration avec les firmes d’ingénierie SDK / MRA / DAVIDSON & Associés inc., qui a été retenu par un jury dans le cadre d’un concours d’architecture tenu à l’automne 2016. Rappelons que le ministère de la Culture et des Communications a octroyé une subvention de 2,3 millions $ à la Ville de Chambly pour le projet d’une nouvelle bibliothèque.

-30-