Articles récents Communiqués

Spectacle aérien des Snowbirds à Chambly cet été !

(CHAMBLY- 10 AVRIL 2018) – La Ville de Chambly est fière d’accueillir pour la première fois,  les Snowbirds des Forces canadiennes pour un spectacle aérien qui se tiendra au-dessus du bassin de Chambly, le mercredi 27 juin 2018, à 18 h. Cet événement sera suivi du premier concert extérieur de la saison de spectacles Sur l’air de Chambly, au parc des Ateliers, à 19 h 30.

Cette soirée permettra à tous les membres de la famille d’admirer les performances époustouflantes de l’équipe des Snowbirds. Les spectateurs seront invités à se positionner autour du bassin afin d’assister à ce spectacle aérien. Il sera même possible d’entendre une description sonore de l’événement sur place. « Ce spectacle des Snowbirds, vient bonifier l’offre de notre programmation et démontre vraiment que Chambly est un incontournable cet été », souligne le maire de Chambly, Me Denis Lavoie.

Les Snowbirds
L’équipe de démonstration aérienne des Snowbirds (431e Escadron de démonstration aérienne), établie à la 15e Escadre Moose Jaw (Saskatchewan), est un emblème du Canada. Elle est composée de membres actifs des Forces armées canadiennes. Ses pilotes, techniciens aéronautiques, personnel de soutien logistique et son officier des affaires publiques travaillent en équipe pour offrir des spectacles à sensation forte au public nord américain. Agissant en tant qu’ambassadeurs canadiens, les Snowbirds font preuve du haut niveau de compétences, de professionnalisme et d’esprit d’équipe propre aux hommes et aux femmes des Forces armées canadiennes. Les Snowbirds pilotent le CT-114 Tutor de Canadair, un chasseur construit au Canada et utilisé par l’Aviation royale canadienne pour l’entraînement de base des pilotes de 1963 à 2000. Le Tutor pèse environ 3 260 kilogrammes (7 170 livres). Il est propulsé par un moteur J 85 développant une poussée de 2 700 livres. Pour plus de renseignements, voir le site Web www.rcaf-arc.forces.gc.ca/fr/snowbirds/index.page .

Pour débuter la saison estivale avec le sourire, inscrivez dès maintenant la date du 27 juin 2018 à votre agenda pour ne pas manquer cette soirée incontournable à Chambly. Petits et grands seront estomaqués devant ce spectacle aérien unique qui sera suivi d’une performance musicale inoubliable. Tous les détails sur ces activités gratuites seront dévoilés au début du mois de juin.

-30-

10 000 $ pour la réfection du toit de l’église Saint-Joseph-de-Chambly

CHAMBLY, LE 12 MARS 2018 – Le comité du PHAC (Patrimoine-Histoire-Activités Culturelles) de la Ville de Chambly remettait, le 11 mars dernier, un montant de 10 000 $ à l’église patrimoniale Saint-Joseph-de-Chambly, pour la réfection de leur toiture.

Devant une foule d’invités, composée de représentants de la Fabrique de la Paroisse et des membres du comité du PHAC, le maire de Chambly, Me Denis Lavoie, était fier de remettre cette contribution financière à l’abbé Christian Vermette, curé de la Paroisse.

Les recommandations des membres du comité du PHAC permettent d’investir dans le centre-ville de Chambly, pour la préservation du patrimoine bâti et la promotion de l’histoire et de la culture.

« Il est impératif de s’assurer de préserver le patrimoine bâti de Chambly et de faire la promotion de notre histoire, afin qu’elle demeure toujours bien vivante pour nos générations futures. L’église Saint-Joseph-de-Chambly fait partie de notre histoire, et ce, depuis plus de 350 ans. À Chambly, le présent reçoit le passé pour le transmettre au futur ! », souligne le maire.

À propos du PHAC
Le PHAC est un important projet innovateur et rassembleur permettant la défense, la préservation et la promotion du patrimoine historique de la Ville de Chambly, tout en contribuant à la diffusion des activités culturelles et à la vitalité économique de son centre-ville. Ce fonds est administré par un comité composé d’élus municipaux (MM. Denis Lavoie, Luc Ricard, Serge Gélinas et madame Paula Rodrigues) et d’acteurs du milieu (MM. Bruno Huissoud, Luc Delavigne, François Pellerin).

-30-

Chambly reçoit une plaque pour la sauvegarde du martinet ramoneur

CHAMBLY, LE 14 MARS 2018 –  En 2014, la Ville de Chambly a été informée, par le Centre de la Nature Mont Saint-Hilaire, que la cheminée à l’arrière du Centre administratif et communautaire, situé au 56, rue Martel, était le refuge d’un oiseau en péril au Canada, le martinet ramoneur. Le Centre de la Nature a remis une plaque à la Ville de Chambly, le 14 mars 2018, afin de souligner son implication auprès de cet oiseau et d’identifier cette cheminée, le seul dortoir officiellement répertorié pour cette espèce dans la région.

Dès que la Ville de Chambly a reçu cette information en 2014, le maire, Me Denis Lavoie a offert sa collaboration très rapidement afin de protéger cette espèce menacée et prendre les mesures nécessaires pour continuer d’offrir les conditions idéales afin de sauvegarder ce refuge, aménagé dans ce bâtiment municipal.

En période migratoire, soit vers la fin du mois de mai, début juin, la cheminée accueille plus de 150 martinets ramoneurs. Les oiseaux ont choisi ce site parce qu’il répondait déjà à leurs besoins. Selon les recommandations des experts, il était important de ne pas ramoner la cheminée entre les mois d’avril et août, de laisser l’entrée de la cheminée intacte et d’informer le Centre de la Nature Mont Saint-Hilaire si des travaux devaient être effectués, afin de minimiser l’impact sur l’habitat de l’oiseau.

Pour permettre au grand public d’observer cette espèce menacée, le Centre de la Nature organise, tous les printemps depuis 2014, avec la collaboration de la Ville, des soirées d’observation dédiées aux martinets ramoneurs, qui sont devenues un rendez-vous annuel pour les ornithologues de la région.

Informations sur le martinet ramoneur

Le martinet ramoneur est un petit oiseau souvent confondu avec une hirondelle. Il peut consommer jusqu’à 1000 insectes par jour. Avant la colonisation de l’Amérique du Nord par les Européens, le martinet nichait dans le tronc des arbres creux. Avec le défrichement, il s’est mis progressivement à dormir et à nicher dans les cheminées. Néanmoins, l’utilisation d’insecticides et la perte de son habitat ont mené au déclin de 95% de sa population en 40 ans. On en compte présentement environ 15 000 au Canada.

Comme plusieurs oiseaux, le martinet ramoneur passe l’hiver en Amérique du Sud et vient au Québec à l’été pour se reproduire. Lors de sa migration, durant les mois de mai et juin, le martinet ramoneur utilise de grandes cheminées institutionnelles comme dortoir avant d’élire une plus petite cheminée qui lui permettra d’installer son nid, un nichoir. Ils repartent tous le lendemain matin pour chasser des insectes durant la journée entière.

-30-

Début des travaux de structure

CHAMBLY, LE 5 MARS 2018 – Le projet du Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture avance selon les échéanciers et amorcera la concrétisation des travaux de structure au cours des prochaines semaines.

En effet, dès le la deuxième semaine d’avril, plus d’une centaine d’ouvriers travailleront afin de mettre en place l’armature d’acier. Ces travaux de « mobilisation sur le site » dureront un mois et demi.

Rappelons que des réunions statutaires, réunissant des acteurs de la Ville de Chambly, du ministère de la Culture et des Communications, MACOGEP, DÉCAREL, SDK et associés, TAG / JLP, ainsi que MRA et associés ont lieu régulièrement afin d’assurer la coordination des travaux et le suivi des différentes étapes menant à la concrétisation du projet.

À propos du Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture
Le Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture est un projet porteur et rassembleur, qui comportera une nouvelle bibliothèque et une salle multifonctionnelle. C’est le projet du consortium composé des firmes Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte architectes, en collaboration avec les firmes d’ingénierie SDK / MRA / DAVIDSON & Associés inc., qui a été retenu par un jury dans le cadre d’un concours d’architecture tenu à l’automne 2016. Rappelons que le ministère de la Culture et des Communications a octroyé une subvention de 2,3 millions $ à la Ville de Chambly pour le projet d’une nouvelle bibliothèque.

-30-

Le maire de Chambly au repos jusqu’au 3 janvier

CHAMBLY, 27 NOVEMBRE 2017-  Selon les directives de son médecin, le maire de Chambly, Me Denis Lavoie, suspend temporairement ses activités. « Comme bien des gens, je suis un très mauvais patient et je n’ai pas suivi les consignes de mon médecin, ce qui me rattrape. Selon ses conseils, je dois maintenant arrêter mes activités jusqu’au 3 janvier. J’ai très bon espoir que tout va bien aller et que je vais rapidement reprendre mes fonctions », a expliqué monsieur Lavoie.

Lors de la dernière assemblée du conseil municipal, le 14 novembre 2017, le conseiller municipal, monsieur Jean Roy, a été désigné maire suppléant.

-30-

Acquisition d’un nouveau camion aqueduc pour le Service des travaux publics

CHAMBLY, LE 19 OCTOBRE 2017 – Le Service des travaux publics de la Ville de Chambly a fait l’acquisition d’un nouveau camion dédié à l’entretien du réseau d’aqueduc, contribuant ainsi au remplacement de l’ancien véhicule qui était en opération depuis 1997.

« Cette nouvelle acquisition permet d’optimiser les ressources de notre Service des travaux publics et de poursuivre notre objectif d’offrir un milieu de vie sécuritaire et de qualité pour les citoyens de Chambly », souligne le maire de Chambly, Me Denis Lavoie.

Le nouveau véhicule, acheté au coût de 350 000 $, payé comptant à même la réserve aqueduc, répond aux nouvelles réalités et aux besoins d’aujourd’hui. Ses équipements correspondent aux exigences de santé et sécurité au travail. Par exemple, il possède plus d’éclairage permettant de travailler plus efficacement en soirée.

Utilisé pour répondre à des urgences, ce camion effectue l’entretien quotidien du réseau d’aqueduc. Son achat vient bonifier la flotte des véhicules du Service des travaux publics et soutenir le travail des employés sur le terrain afin d’améliorer le service offert à la population de Chambly.

-30-

Début des travaux de construction du Pôle du savoir de l’histoire et de la culture

CHAMBLY, LE 17 OCTOBRE 2017 – Le maire de la Ville de Chambly, Me Denis Lavoie, accompagné des différents intervenants qui ont travaillé sur le projet du Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture, ont participé, le 17 octobre 2017, à la cérémonie de la première pelletée de terre, marquant le début officiel des travaux de construction de la nouvelle bibliothèque et de la salle multifonctionnelle.

Rappelons que les résultats de l’appel d’offres, dévoilés en août dernier, avaient surpris les architectes responsables du projet qui n’avaient jamais rencontré une telle situation. Le coût proposé par le plus bas soumissionnaire était 30 % supérieur aux chiffres estimés pour les plans et devis. Afin de respecter la cible du budget projeté de 10,5 millions de dollars, la Ville avait alors décidé d’annuler l’appel d’offres. Un comité a réagi à la situation et mis en place une stratégie permettant de respecter l’échéancier initial et d’assurer une meilleure conformité des projections budgétaires ciblées.

Dans un premier temps, un appel d’offres a été lancé pour la partie des fondations, afin que les travaux puissent débuter avant la période hivernale. Le conseil municipal a octroyé le contrat relatif à cet appel d’offres, le 5 octobre dernier, au plus bas soumissionnaire conforme, Marieville Construction inc. au coût de 1,7 million de dollars, taxes incluses. Les travaux s’échelonneront jusqu’à la mi-décembre 2017.

Un deuxième appel d’offres a été lancé la semaine dernière pour la réalisation de toute la structure, selon des critères plus précis que les architectes responsables du projet ont établis. Les documents sont diffusés sur le Système électronique d’appel d’offres (SEAO). Les soumissions seront acceptées jusqu’au 23 novembre 2017. Les travaux pour cette deuxième phase devraient débuter au printemps prochain.

Selon le maire de Chambly, l’échéancier prévu est toujours respecté. « Le Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture, un projet mobilisateur permettant à Chambly de rayonner aux niveaux régional et provincial, ouvrira ses portes à la fin de l’année 2018. Il offrira aux citoyens des infrastructures modernes, de grandes qualités, répondants aux besoins de la population et du milieu des arts et de la culture », affirme Me Lavoie.

À propos du Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture

Le Pôle du savoir, de l’histoire et de la culture, composé d’une nouvelle bibliothèque et d’une salle multifonctionnelle, est un projet porteur, rassembleur et attendu par les citoyens de Chambly. C’est le projet du consortium composé des firmes Atelier TAG et Jodoin Lamarre Pratte architectes, en collaboration avec les firmes d’ingénierie SDK / MRA / DAVIDSON & Associés inc., qui a été retenu par un jury dans le cadre d’un concours d’architecture tenu à l’automne 2016. Rappelons que le ministère de la Culture et des Communications a octroyé une subvention de 2,3 millions $ à la Ville de Chambly pour le projet d’une nouvelle bibliothèque.

-30-

La Ville de Chambly soutient la Coalition 4e et 5e secondaire à Chambly

CHAMBLY, SEPTEMBRE 2017 – La Ville de Chambly soutient la Coalition 4e et 5e secondaire à Chambly. Cette coalition demande l’ajout des secondaires 4 et 5 à Chambly pour :

 
– lutter contre le décrochage scolaire et le déracinement des jeunes;

 
– un horaire plus humain pour les élèves;

 
– renforcer l’attractivité de l’école secondaire de Chambly;

 
– bonifier son offre de services;

 
– que nos jeunes restent à Chambly.

 
Pour plus d’information : www.secondaire4et5chambly.com

-30-

Chambly se prépare pour l’arrivée des Organibacs

CHAMBLY, LE 19 SEPTEMBRE 2017 – Afin de respecter les objectifs fixés par le gouvernement du Québec, 27 municipalités, dont la Ville de Chambly, travaillent conjointement depuis plusieurs années pour l’implantation d’une nouvelle collecte, ainsi que la création d’un centre de traitement des matières organiques par biométhanisation. Ce dernier, situé à Varennes, sera en opération dès le mois de janvier prochain, moment où débutera cette nouvelle collecte. Entre le 16 et le 27 octobre 2017,  les citoyens de Chambly recevront directement chez eux leur Organibac, dans lequel ils retrouveront également un bac de cuisine, ainsi qu’une trousse d’information.

« Les Organibacs seront livrés directement chez les citoyens. Il sera très important de ne pas les utiliser avant le début de la collecte en janvier 2018. La collaboration des citoyens est essentielle pour le bon fonctionnement de ce projet, qui contribuera à l’héritage écologique que nous lèguerons aux générations futures », souligne le maire de Chambly, Me Denis Lavoie.

Une campagne de promotion guidera les citoyens au cours des prochains mois, afin de les accompagner dans l’implantation de cette nouvelle collecte.  La Ville diffusera des informations par le biais de son site Internet, sa page Facebook, ses stèles électroniques, son bulletin municipal L’Écluse, son calendrier municipal 2018, son calendrier des collectes 2018 et les médias locaux. Une rencontre d’information est déjà prévue cet automne pour répondre à toutes leurs questions.

Le service Info-collecte de la Ville de Chambly a été mis sur pied pour répondre aux questions des citoyens. Il est possible de l’utiliser par courriel via info-collecte@ville.chambly.qc.ca ou par téléphone au 450 658-2626. Le site www.ville.chambly.qc.ca  propose également une foule de renseignements très utiles qui peuvent répondre aux interrogations de la population.

-30-

Construction du Pôle du savoir, d’histoire et de la culture : Chambly retourne en appel d’offres

CHAMBLY, LE 6 SEPTEMBRE 2017 – Les résultats de l’appel d’offres pour la construction du Pôle du savoir, d’histoire et de la culture de la Ville de Chambly, dévoilés le 24 août dernier, ont surpris les architectes responsables du projet qui n’ont jamais rencontré une situation semblable. Le coût proposé par le plus bas soumissionnaire représentait 13,9 millions de dollars, soit 30 % supérieur aux chiffres qu’ils avaient estimés pour les plans et devis. Afin de respecter la cible du budget projeté de 10,5 millions de dollars, la Ville de Chambly a décidé d’annuler l’appel d’offres et demander aux architectes  de préciser certains aspects du projet afin d’éviter   toute ambiguïté.

Les architectes expliquent difficilement cet écart entre les montants projetés et ceux proposés par les soumissionnaires. Ils croient qu’il puisse s’agir d’une surchauffe des prix, une tendance qu’ils ont observée sur le marché actuel. Un comité s’est  réuni rapidement au cours des derniers jours, afin d’analyser certains détails, avant de retourner en appel d’offres et mettre en place une stratégie permettant de respecter l’échéancier initial.

Dans cette optique, ce sont deux appels d’offres qui seront lancés. D’abord pour la partie des fondations, afin que les travaux puissent débuter avant la période hivernale. Le deuxième appel d’offres sera diffusé en même temps que le début des travaux, afin que les échéanciers soient respectés. Il comprendra toute la structure, selon des spécifications plus précises que les architectes responsables du projet établiront, afin d’assurer une meilleure conformité des projections budgétaires ciblées.

L’objectif demeure le même, respecter l’échéancier prévu afin d’offrir aux citoyens de Chambly une nouvelle bibliothèque et une salle multifonctionnelle en 2018, qui répondra à leurs besoins et dont ils seront fiers.

-30-